Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2019] L’assistant vocal de Lyrix va optimiser les tournées commerciales

[UN JOUR, UNE START-UP] C’est une toute nouvelle entité que présenteront au CES 2019 les entreprises Quantmetry et SwissLife sur l'espace du Village by CA. Lyrix, c’est son nom, est le fruit d’un partenariat entre l’expert en sciences des données et l’assureur. Grâce à son assistant vocal professionnel, la start-up compte révolutionner les usages en matière de tournées commerciales.  

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L’assistant vocal de Lyrix va optimiser les tournées commerciales
[CES 2019] L’assistant vocal de Lyrix va optimiser les tournées commerciales © Lyrix

Il n’est pas toujours évident de s’y retrouver quand on gère un portefeuille de 3000 clients. C’est pour soulager les commerciaux que la jeune pousse parisienne Lyrix, créée par Quantmetry et SwissLife, a cherché à améliorer la relation clients. Demain, ils pourront mieux s’organiser grâce à de simples commandes vocales.


Une annulation de rendez-vous ne sera par exemple plus aussi problématique: en énonçant "Quels sont les clients autour de moi?", l’agent pourra facilement adapter sa tournée de prospection. "Notre algorithme permettra même de savoir quel type de prestation proposer", assure Alexandre Stora, en charge de l’accélérateur de start-up de Quantmetry.

 

L'assistant vocal au service des agents commerciaux

Imaginé sous forme d’application mobile, le logiciel se veut déjà très intuitif. Les développeurs de Lyrix amélioreront sa prise en main au fil des remontées du terrain. "Il s’agit d’une interface entre le logiciel de gestion des données clients et l’agent commercial. C’est quelque part le Alexa des BtoB: une commande vocale naturelle suffit à recouper un tas d’informations très complexes", détaille Alexandre Stora. À terme, des défis entre agents commerciaux devraient être proposés. En s’amusant à décrocher le meilleur score, ceux-ci auraient davantage recours à l’application.

 

Si le développement de son logiciel est en cours depuis novembre 2017, la start-up Lyrix ne sera lancée que début 2019. L’assistant vocal est testé par une quinzaine d’agents SwissLife depuis juillet dernier. "Nous répondons à une problématique métier qui nous a été remontée par les commerciaux. Ils apprécient que l’application soit adaptée à leur activité", souligne Nicolas Gibaud, directeur de la technologie.

 

Un concept généralisable

C’est bien là le créneau de la future société: proposer un produit spécifique à un jargon professionnel ou à un contexte précis. "Nous ne voulons pas être aussi complets que des assistants vocaux grand public tels qu’Alexa ou Siri, avance Alexandre Stora. Notre ADN, c’est de fournir un outil puissant sur le speech-to-text. Nous avons donc choisi d’être pointus sur une verticale à la fois." Lyrix a axé ses efforts sur son moteur algorithmique.

 

Ce moteur représente le cœur de la solution de la jeune pousse. "C’est comme une brique commune à différents cas d’usage à venir", projette Nicolas Gibaud. Car l’équipe voit déjà plus loin. En janvier 2019, le CES de Las Vegas sera pour elle l’occasion de prendre la température auprès de professionnels issus d’autres secteurs que l’assurance pour construire une feuille de route. En sa qualité d’alumni, Quantmetry et sa "spin-off" exposeront sur le stand du Village by CA. Lyrix annoncera le recrutement de cinq développeurs et designers… ainsi que des tarifs échelonnés en fonction du degré d’utilisation de son logiciel et des bénéfices qu’il aura permis de générer.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale