Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2019] La start-up Antilatency montre son système de tracking novateur pour la réalité virtuelle

Antilatency faisait la démonstration de son système de tracking pour la réalité virtuelle au CES 2019. Il s'appuie sur des dalles au sol qui émettent une lumière infrarouge, ce qui lui confère un rapport qualité/prix hors pair.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La start-up Antilatency montre son système de tracking novateur pour la réalité virtuelle
[CES 2019] La start-up Antilatency montre son système de tracking novateur pour la réalité virtuelle © Julien Bergounhoux

La start-up russe Antilatency faisait la démonstration de la dernière version de sa technologie de suivi du positionnement dans l'espace au CES 2019. L'entreprise utilise un petit capteur (2 x 1,6 cm pour 12 g) appelé Alt, à placer sur le casque ou l'objet dont les déplacements doivent être suivis, qu'elle combine à des dalles à disposer au sol.

 

Les dalles émettent de la lumière infrarouge que le capteur perçoit avec un large champ de vision de 240°. Il effectue 2000 mesures par seconde d'après l'entreprise. Au total, le système n'ajoute que 2 millisecondes de latence, le traitement des données étant intégré au capteur.

 

Une alternative abordable aux systèmes de tracking du marché

Ce qui fait la force de ce système par rapport aux nombreux autres solutions de tracking, c'est son prix et sa modularité. Un capteur coûte 100 dollars, et les dalles sont vendues 25 dollars par mètre carré. Un usage commercial (par exemple pour faire du divertissement hors du domicile) implique par contre une tarification spécifique. C'est très abordable par rapport aux systèmes à base de caméras comme ceux que proposent Vicon ou OptiTrack, et cela représente une alternative solide au système Lighthouse de SteamVR.

 

 

La solution d'Antilatency est par ailleurs compatible avec beaucoup plus de cas d'usage. Plusieurs capteurs peuvent être utilisés en même temps pour suivre des casques, contrôleurs, objets divers ou même des robots et des drones dans un environnement industriel. Lors du CES 2019, nous en avons fait l'essai avec un casque Oculus Go (qui ne dispose pas de tracking positionnel par défaut) et avons été impressionnés par la qualité de l'expérience. Outre le divertissement et l'usine du futur, Antilatency vise les secteurs de la formation professionnelle, médicale et sportive. Une dizaine de projets seraient en cours d'étude.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale