Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2019] Le spécialiste de la smart home Netatmo dévoile sa sonnette vidéo intelligente

Récemment racheté par Legrand, le spécialiste français des objets connectés pour la maison Netatmo dévoile au CES 2019 de Las Vegas son dernier objet : une sonnette vidéo intelligente. Grâce à cette dernière il est possible de savoir à tout moment qui sonne chez soi.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le spécialiste de la smart home Netatmo dévoile sa sonnette vidéo intelligente
[CES 2019] Le spécialiste de la smart home Netatmo dévoile sa sonnette vidéo intelligente © Netatmo

A l'occasion du CES 2019, qui se tient du 8 au 11 janvier à Las Vegas, Netatmo lance sa sonnette vidéo intelligente. Grâce à cette sonnette connectée, son propriétaire peut recevoir un appel vidéo directement sur son smartphone et dialoguer avec la personne ayant sonné.


Une sonnette agent de sécurité

Fred Potter revient sur le rachat par Legrand

En novembre 2018, Legrand a annoncé le rachat de la pépite française Netatmo. Un rachat vu de manière très positive par le fondateur de Netatmo qui assure avoir été séduit par "la qualité du projet industrielle". "Les deux sociétés sont très complémentaires" et proposent des produits différents, assure Fred Potter. "Il n'y avait qu'un regroupement anecdotique dans les thermostats, poursuit-il, qui a été réglé très rapidement". L'un s'est tourné vers le secteur des professionnels et l'autre des particuliers. Ce rachat ouvre de nombreuses portes à Netatmo que ce soit au niveau de l'élargissement de sa gamme de produit ou de l'implantation sur de nouveaux marchés. Netatmo va essayer de s'implanter en Russie et au Mexique, des pays où Legrand est déjà présent. Et la société va "collaborer avec Legrand pour connecter d'autres familles de produits", explique Fred Potter. Les blocs de secours intelligents devraient être la prochaine nouveauté proposée par Netatmo dans les mois à venir. Mais de nombreux autres objets connectés sont dans les tuyaux puisque Fred Potter assure avoir une "roadmap démentielle".

 

Que la personne soit à l'autre bout du monde ou à son domicile, elle peut voir qui sonne chez elle-même lorsqu'il fait nuit. "Une notification est envoyée sur le smartphone de la personne qui décide ou non de répondre à l'appel vidéo", explique Fred Potter, l'ancien président de Netatmo devenu Chief Technology Officer (CTO) du programme Eliot de Legrand depuis le rachat de sa société (voir encadré). Il est possible de choisir les notifications que l'on souhaite recevoir ou non et de conserver ou non un historique des appels. Dans quelques temps il sera peut-être aussi possible d'ouvrir à distance sa porte grâce à une serrure connectée. Si certaines sociétés en proposent déjà, ce n'est pas encore le cas de Netatmo qui "réfléchit à ce sujet", selon Fred Potter.
 

L'application utilisée pour la sonnette vidéo intelligente est la même que celle utilisée pour les caméras de surveillance de Netatmo. D'ailleurs, la sonnette intelligente a aussi un caractère d'agent de sécurité et peut détecter des personnes rodant autour de la maison. Le propriétaire, qui peut au préalable définir cette zone de détection, reçoit une notification lorsqu'une personne rode à cet endroit et peut choisir "de déclencher la caméra à distance", explique Fred Potter. Il lui est possible d'engager une discussion avec le rodeur s'il le souhaite.

 

Une sonnette vidéo intelligente facile à installer

En accord avec la politique de Netatmo, la sonnette connectée est facile à installer. Il suffit de la brancher à la place d’une sonnette existante et de la connecter au réseau Wi-Fi de la maison. Elle nécessite une sonnette et un carillon filaires pour fonctionner. Les équipes de Netatmo ont longuement réfléchit au design de l'objet afin d'obtenir une sonnette vidéo intelligente au design industriel et simple. L'ergonomie de l'objet est importante pour Netatmo dont "30% des efforts de R&D se concentre sur le fait d'avoir un objet simple à installer", assure Fred Potter.

 

Si cette nouveauté de Netatmo est visible au CES de Las Vegas début janvier 2019, la sonnette vidéo intelligente sera commercialisée "dans la seconde moitié de l'année 2019 pour un prix inférieur à 300 euros", assure Fred Potter. Elle sera mise en vente dans les grandes surfaces de bricolage, en ligne, chez des distributeurs d'électricité professionnels et d'autres commerçants.

Vers plus d'automatisme programmé ?

Pour que l'objet connecté soit pertinent il faut pouvoir interagir avec celui-ci. Fred Potter recense quatre manières d'interagir avec les objets connectés : directement avec l'objet en appuyant par exemple sur un interrupteur qui éteint toutes les lumières de la maison, avec des applications, via la commande vocale et à travers l'automatisation de l'objet. Du côté du vocal, Netatmo souhaite que "tous ses objets s'intègrent avec Alexa d'Amazon, Assistant de Google et Siri d'Apple", affirme Fred Potter qui porte un regard plus que positif sur les assistants vocaux. "Ils aident le consommateur à comprendre l'efficience des produits connectés", explique-t-il. Un autre axe de développement de Netatmo est l'automatisme programmé. Ici le but est que l'objet connecté soit programmé par son propriétaire afin qu'il n'ait pas à s'en occuper. Par exemple, Netatmo et Velux ont développé une fenêtre connectée dont la fermeture et l'ouverture sont automatisées. Grâce à différents capteurs de chaleurs, d'humidité ou de luminosité la fenêtre et le velux s'ouvrent et se ferment tous seuls afin de maximiser la température de la pièce. Son propriétaire n'a plus à s'en occuper. Si Netatmo souhaite proposer des objets se débrouillant tout seul, le Français a aussi conscience qu'avec trop d'automatisme les objets connectés ne sont pas compris par les clients.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media