Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2019] StreetCo, le GPS piéton qui facilite les déplacements des personnes à mobilité réduite

{[UN JOUR, UNE START-UP] Avec son GPS piéton collaboratif, StreetCo veut aider les personnes à mobilité réduite à trouver l’itinéraire le mieux adapté. Sélectionnée par le programme French IoT de La Poste, elle présentera sa solution du 8 au 11 janvier au CES 2019 de Las Vegas
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

StreetCo, le GPS piéton qui facilite les déplacements des personnes à mobilité réduite
StreetCo propose à ses utilisateurs de signaler les obstacles qu'ils rencontrent lors de leurs trajets quotidiens. © StreetCo

StreetCo est l’une des start-up à avoir rejoint la dernière promotion du programme d’accélération French IoT de La Poste. Cette sélection lui permet d’aller présenter son application, sortie en 2017, au CES 2019 de Las Vegas. La start-up a développé un GPS piéton adapté aux déplacements des personnes à mobilité réduite en ville. Le tout dans une logique collaborative.


"StreetCo permet à chacun de signaler les obstacles temporaires ou permanents comme les escaliers, les fortes pentes ou les travaux, qu’ils rencontrent dans leurs déplacements quotidiens et qui peuvent impacter les déplacements des personnes à mobilité réduite", explique Arthur Alba, co-fondateur de la start-up avec Cyril Koslowski. Derrière cette expression, le jeune entrepreneur n’intègre pas uniquement les personnes en fauteuil roulant. "Tout le monde est susceptible, à un moment donné, d’être concerné, suite à un accident en béquille par exemple, mais aussi quand on se déplace avec une poussette ou une valise."

 

Etre visible au CES

Lors du CES, la start-up prévoit d’annoncer un renforcement de sa collaboration avec La Poste. "L’objectif est de voir comme les postiers peuvent aussi contribuer aux signalements de obstacles", poursuit-il.  Si StreetCo n’entend pas à court-terme se développer aux Etats-Unis, elle profitera du CES pour étudier le marché américain et réfléchir à une éventuelle évolution de sa stratégie hors de France. Mais le salon sera surtout pour la start-up l’occasion de renforcer sa visibilité sur le marché français. "Tous nos potentiels clients et partenaires seront présents", indique Arthur Alba, qui a déjà noué depuis décembre 2017, un partenariat avec APF France Handicap 

 

Le modèle économique

StreetCo compte aujourd’hui plus de 8 000 utilisateurs dont 5 000 actifs régulièrement sur la plateforme. L’application est gratuite pour les utilisateurs et contributeurs. Initialement, la start-up proposait, aux commerces et établissements accessibles aux personnes à mobilité réduite, une mise en avant premium sur l’application. "Nous avons fait évoluer notre modèle économique au printemps 2018, en ciblant commercialement les collectivités et les grands comptes", raconte Arthur Alba. StreetCo propose aux collectivités, via une plateforme dédiée, d’accéder en temps-réel aux statistiques et données concernant leur territoire.


"Cela vient compléter les études complexes et rapidement obsolètes proposés par les cabinets de conseil." Deux collectivités se sont déjà engagées depuis fin 2017 : Puteaux et Levallois. Et la start-up va démarrer une expérimentation de six mois avec la ville d’Angers, dans le cadre du programme européen Social Challenge

 

Des challenges pour les grands comptes

Mais c’est aujourd’hui auprès des grandes entreprises que la start-up réalise 80 % de son activité. "Les entreprises de plus de 20 salariés ont l’obligation d’employer 6 % de personnes en situation de handicap. Dans le cas contraire, elle doivent cotiser l’Agefi, mais peuvent réduire cette cotisation, notamment en organisant des actions de sensibilisation auprès de leurs salariés", contextualise Arthur Alba.

La start-up leur propose donc de créer des challenges en invitant leurs salariés à contribuer, dans une démarche ludique, aux signalements des obstacles qu'ils rencontrent lors de leurs trajets quotidiens. "En novembre, un challenge a été organisé avec 350 salariés du groupe BPCE en France", cite-t-il. Cette offre a déjà séduit d’autres entreprises comme Oracle, le Crédit Agricole Maine Anjou ou encore Itelios, l’une des filiales de Capgemini.

 

Des recrutements

Diplômé de l’Essca d’Angers, Arthur Alba et Cyril Koslowski ont aujourd’hui installé leurs bureaux à Boulogne-Billancourt (92) au sein de l’incubateur de l’école de management. Pour déployer la version béta de l’application, Streetco (6 personnes) avait levé 20 000 € sur Kickstarter en décembre 2016. Pour étoffer leurs équipes et accélérer, les deux associés réfléchissent à s’engager dans une levée de fonds courant 2019.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media