Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2020] Avec sa nouvelle montre connectée, Withings veut détecter apnée du sommeil et fribrillation auriculaire

Alors que s’ouvre le CES, qui se tient à Las Vegas (Etats-Unis) jusqu’au 10 janvier, Withings dévoile une nouvelle montre connectée. Baptisée ScanWatch, cette dernière embarque divers capteurs à même de réaliser des mesures médicales. L'entreprise française vante une détection de fibrillation auriculaire et de l’apnée du sommeil d'une précision clinique. La sortie du produit, en attente de certification, est programmée au deuxième trimestre 2020.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec sa nouvelle montre connectée, Withings veut détecter apnée du sommeil et fribrillation auriculaire
[CES 2020] Avec sa nouvelle montre connectée, Withings veut détecter apnée du sommeil et fribrillation auriculaire © Withings

Aider à dépister des maladies largement répandues, mais encore sous-diagnostiquées. C’est l’ambition de la nouvelle montre connectée de Withings, baptisée ScanWatch, qui sera présentée à l’occasion du CES de Las Vegas du 7 au 10 janvier. Pour ce faire, le produit, déjà auréolé de trois Innovation Awards, embarque une palanquée de capteurs de mesure médicale. La société française promeut, entre autres, ses fonctionnalités d’électrocardiogramme (ECG), pour la détection de la fibrillation auriculaire, ainsi que d’oxymétrie, pour l’apnée du sommeil. Des pathologies qui touchent respectivement 300 000 et 1,5 million de Français… et qui conduisent à des risques importants d'AVC.

 

DES EXAMENS DIGNES D’UN HÔPITAL

La ScanWatch présente un design hybride, avec à la fois un cadran à aiguilles et un écran pour afficher des données de santé "généralement réservées au milieu hospitalier". Concrètement, des électrodes sont positionnées sur la lunette et au dos de la montre pour mesurer la fréquence cardiaque et un capteur SpO2 permet de mesurer la saturation en oxygène dans le sang. Une prouesse, selon Withings, qui assure que sa montre est, à cette heure, "la seule à pouvoir détecter fibrillation auriculaire et apnée du sommeil". Et, ainsi, éviter le développement de maladies cardiovasculaires – qui seraient, aujourd'hui, la première cause de décès toutes classes d’âge confondues, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

 

Nombre d’épisodes apnéiques, saturation en oxygène, fréquence ainsi que nombre d’événements cardiaques… Chaque matin, au réveil, l’utilisateur bénéficie d’un bilan complet à retrouver dans l’application mobile compagnon Health Mate, disponible gratuitement sur Android et iOS, sur laquelle il peut également se fixer des objectifs. De quoi s’assurer de sa bonne santé en une poignée de secondes, alors que lesdites pathologies se révèlent être silencieuses pour un patient sur trois. Au moindre doute, l’utilisateur a la possibilité de partager ses données à son médecin, qui voit son suivi sur le long terme amélioré. Withings a déposé un dossier en vue d’obtenir la certification CE Médical.

 

"Ce produit démontre l’ambition de Withings de transformer le rapport à la santé par la technologie. ScanWatch met à la disposition du plus grand nombre des innovations révolutionnaires pour dépister l’apnée du sommeil et les arythmies cardiaques, affections répandues et pourtant sous-diagnostiquées [on estime, par exemple, qu’environ 8 apnéiques sur 10 n’ont pas fait l’objet d’un diagnostic, N.D.L.R.]. Portée jour et nuit, ScanWatch offre un dépistage opportun tout en permettant un partage de ses informations avec son médecin", a détaillé Mathieu Letombe, président-directeur général de Withings, pointant aussi l’élégance du produit, fabriqué en acier inoxydable et avec du verre saphir. Proposée en blanc ou en noir, la montre connectée sera vendue à 249,95 euros dès le deuxième trimestre 2020.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media