Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2020] Avec son stylo connecté, STYL veut lutter contre la passivité des jeunes devant les écrans

Vidéo A l'occasion de sa deuxième participation au CES de Las Vegas, qui se tiendra du 7 au 10 janvier 2020, STYL présentera son stylo connecté Spinity. Une solution pour stimuler des sens trop peu sollicités par les jeunes, scotchés aux écrans.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec son stylo connecté, STYL veut lutter contre la passivité des jeunes devant les écrans
[CES 2020] Avec son stylo connecté, STYL veut lutter contre la passivité des jeunes devant les écrans © STYL

"Quand on parle de jeux, on pense plus que console ou smartphone." Face à ce constat, Barbara Sapik Širocká a voulu réintégrer le plaisir des objets physiques dans le quotidien. Sans tirer un trait sur la technologie pour autant. Avec sa start-up STYL (Smart Technology You Love), fondée en juin 2017, elle a mis au point un stylo connecté pour stimuler des sens qui le sont trop peu aujourd’hui. "Spinity lutte contre ce fléau qu’est la passivité", indique-t-elle à L’Usine Digitale.

 

DES CAS D’USAGE EN B2C COMME EN B2B

Inspiré de la discipline du pen spinning, l’appareil se connecte avec une application mobile disponible sur iOS et Android. Trois modes d’utilisation sont alors proposés : un entraînement pour apprendre à manier l’objet et travailler sa dextérité, un défi pour se confronter à d’autres membres, ainsi que des jeux d’arcade se basant sur le contrôle de mouvements. "Tous reposent sur une technologie de notre propre conception et qui reconnaît les accélérations ou les rotations", explique la présidente de STYL.

 

L’avantage principal du dispositif réside dans sa capacité à faire travailler la "connexion main-cerveau". Et il offre des résultats probants, à en croire la jeune pousse parisienne : "On constate une réduction de l’anxiété, une amélioration de la concentration, ainsi qu’une meilleure réactivité." Dans les faits, l’algorithme développé par STYL n’est qu’une transposition des différents constats médicaux réalisés ces dernières années. Mais il met en lumière l’espoir que suscite l’avènement des objets connectés.

 

 

Dans un premier temps, Spinity visera le marché B2C avec comme cœur de cible les gamers et la tranche des 16-35 ans. A terme, le produit cherchera aussi à séduire les professionnels. "Il y a un gros potentiel sur le B2B. On commence déjà à imaginer des cas d’usage dans les domaines de l’éducation et de la santé", pointe Barbara Sapik Širocká. Un tel outil pourrait, par exemple, avoir toute sa place dans le cadre de sessions de rééducation fonctionnelle, qui demandent à travailler la motricité.

 

UNE DISPONIBILITé AU PRINTEMPS 2020

Le stylo Spinity sera vendu en Europe, aux Etats-Unis et en Australie à partir du printemps 2020, "à moins de 100 euros l’unité". L’application mobile sera incluse. Ce mercredi 11 décembre 2019, STYL a signé un contrat avec le groupe Advans. Le spécialiste de l’aéronautique et de l’électronique, qui l’incube désormais, devrait lui prêter main forte dans le cadre de l’industrialisation de son produit… et investir via une campagne de financement participatif qui sera lancée prochainement sur Kickstarter.

 

C’est dans cette optique qu’elle se rendra au CES de Las Vegas, qui se tiendra du 7 au 10 janvier 2019, accompagnée par Business France. "Il y a évidemment un enjeu de visibilité pour nous, souligne Barbara Sapik Širocká. C’est un événement majeur, qui permet aussi de motiver les équipes." Ses équipes, la start-up va d’ailleurs les gonfler. Suite à son crowdfunding, elle recrutera des commerciaux, pour transformer l’essai, et ingénieurs, pour développer les cas d’usage en B2B. Et, ainsi, prouver ses dires : "En insufflant de la technologie, un objet aussi trivial qu’un stylo peut revenir au top."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media