Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2020] BeFC invente la pile écologique à base de papier

BeFC, start-up lauréate du Leyton Sustainable Startup Challenge et fondée en 2018 à Grenoble, se rendra au CES 2020 pour présenter son innovation : une pile à biocarburant écologique à base de papier pour appareils jetables et/ou portables à basse puissance, tels que les tests d’ovulation ou de grossesse par exemple.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

BeFC invente la pile écologique à base de papier
[CES 2020] BeFC invente la pile écologique à base de papier © Polynat-Cheziere

Principalement destinées aux produits à basse puissance et usage unique dans le domaine de la santé, comme les kits pour diabétiques ou les patchs de mesure de rythme cardiaque, les piles BeFC ont pour vocation à remplacer les piles au lithium existantes dans de nombreux dispositifs médicaux ou biomédicaux. "Les piles au lithium sont très difficiles à recycler, toxiques ou nocives pour l’environnement, regrette Jules Hammond, CEO de BeFC. La seule solution est souvent de les brûler et 97% d’entre elles finissent dans les champs et les océans… Ces biopiles offrent donc une solution durable et écologique pour la production d’énergie tout en minimisant l’impact sur la planète".

 

Des piles ultra-minces à base de papier

Conçues par un comité d’experts dont les Docteurs Jean-Francis Bloch et Serge Cosnier – ce dernier étant célèbre pour avoir été le premier à implanter chez un animal une biopile fonctionnant avec le glucose contenu dans le sang – ces piles ultra-mince et miniaturisées à base de papier sont composées de biocarburant écologique. "Notre technologie utilise des catalyseurs biologiques, au lieu de catalyseurs chimiques ou coûteux à base de métaux nobles, pour convertir des substrats naturels comme le glucose et l'oxygène en électricité", précise Jules Hammond. Une goutte d'eau du robinet ou de fluides biologiques suffit à initialiser la pile.

 

Disponible dans une large gamme de formats et de performances, elle est aussi puissante qu’une pile au lithium (2,5 milliwatts par centimètre carré) et son coût de recyclage baisse lui drastiquement, tout comme son impact sur l’environnement.

 

Objectif 2022 : 5 millions de piles par an

Déjà en contrat avec la société Clearblue, spécialiste des tests d’ovulation et de grossesse, l’équipe BeFC se rend au CES (parc Eureka stand 51051) pour séduire de nouveaux clients souhaitant intégrer ce dispositif à leur technologie, notamment IOT, mais aussi des investisseurs prêts à les soutenir dans la création d’un laboratoire à Grenoble. Objectif : passer de 10 000 piles produites par jour actuellement à 5 millions en 2022, et faire ainsi baisser en dessous de 50 centimes la pile.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media