Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2020] Connecté, autonome, écolo... Voici 5 manières dont Honda envisage le futur de ses véhicules

Vidéo Le constructeur automobile japonais Honda exposera de nouveaux concepts lors du CES de Las Vegas, qui se tiendra du 7 au 10 janvier 2020. Au programme, davantage de fonctionnalités connectées, de systèmes de conduite autonome ou de gestion de l’énergie… ainsi qu'une immersion dans la mobilité du futur en réalité virtuelle.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Connecté, autonome, écolo... Voici 5 manières dont Honda envisage le futur de ses véhicules
[CES 2020] Connecté, autonome, écolo... Voici 5 manières dont Honda envisage le futur de ses véhicules © Honda

Pour qualifier les solutions qu’il présentera au CES, qui se tiendra à Las Vegas (Etats-Unis) du 7 au 10 janvier 2020, Honda a trouvé un crédo : "Accroître le potentiel de la vie via la mobilité." Le constructeur automobile japonais y exposera ses derniers concepts et technologies, faisant la part belle à la conduite autonome et à la connectivité. A l’essai, ceux-ci dressent sa feuille de route pour les prochaines années.

 

1/ AUGMENTED DRIVING CONCEPT

Ce nouveau concept-car du constructeur automobile japonais allie conduite manuelle, semi-autonome et autonome à la demande. Pensé pour assurer "la transition culturelle vers les véhicules autonomes", il s’agit d’un roadster disposant de huit modes distincts. Une sorte d’interrupteur permet à l’utilisateur de basculer de l’un à l’autre… mais de nombreux capteurs permettent d’adapter automatiquement le niveau d’autonomie du véhicule selon le comportement de conduite adopté par celui-ci. "Le système se tient prêt à intervenir et reprendre le contrôle en cas de nécessité", explique Honda dans un communiqué. Ce modèle embarque aussi un volant d’un nouveau genre, sur lequel il suffit de taper deux fois pour démarrer comme pour accélérer ou ralentir. Au CES, un simulateur permettra d’essayer ces fonctionnalités.

 

Le constructeur profitera également du salon pour présenter le prototype de son système de sécurité Safe Swarm, basé sur la technologie de communication V2X – qui permet aux véhicules d’échanger entre eux ou avec diverses infrastructures tierces. Des données telles que la localisation et la vitesse seraient ainsi transmises plus rapidement, ce qui aiderait le système de conduite autonome à prendre de meilleures décisions en matière de trajectoires. Ce programme est à l’essai dans un centre de R&D de l’Ohio (Etats-Unis), où une technologie de reconnaissance des feux rouges est en développement.

 

2/ MOBILITY VR EXPERIENCE

Toujours au sujet de la technologie V2X, Honda proposera aux visiteurs du salon de s’immerger dans l’écosystème de la mobilité tel qu’il l’imagine en 2035. A travers une démonstration en réalité virtuelle, le constructeur automobile permettra d’embarquer dans des véhicules parfaitement autonomes sur route ouverte et dans des taxis volants de type VTOL (aéronef à décollage et atterrissage verticaux).

 

3/ SMARTPHONE AS BRAIN

En lien avec Drivemode, entreprise qu’il a rachetée en octobre 2019, le constructeur a pensé une technologie à même d’intégrer le smartphone au système de conduite. Un conducteur pourra, par exemple, connecter celui-ci à sa moto via le Bluetooth pour pouvoir le contrôler à partir des boutons du véhicule ou par commande vocale. De quoi réduire, selon Honda, les distractions au volant.

 

4/ "OK Honda"

C’est la grosse annonce attendue pour cette édition du CES. Le Japonais présentera son assistant personnel, qui répondra à la commande vocale "OK Honda" avec "une rapidité et une fiabilité jamais égalée". Etant donné l’avancement de technologies telles qu’Alexa ou Siri, cela peut paraître un peu ambitieux. Le constructeur assure avoir incorporé de l’intelligence artificielle au dispositif pour lui permettre de comprendre le contexte d’une question. Développé avec SoundHound, cet assistant doit améliorer le confort utilisateur – permettant, par exemple, d’associer une demande au sujet de sa localisation avec une requête précédente autour des endroits à éviter pour cause d’embouteillages.

 

5/ ENERGY MANAGEMENT CONCEPT

Pour prouver sa bonne volonté en matière de transition écologique, Honda exposera ses dernières solutions de gestion de l’énergie. Une batterie rechargeable dotée d’un rendement de 1 kWh sera ainsi présentée, en vue d’une implémentation dans des motos et d’autres véhicules légers dans un premier temps. Le constructeur assure qu’elle pourra, à terme, servir dans les logements. "Notre vision est de donner accès au renouvelable 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 et à n’importe quel endroit", avance-t-il.

 

 

LES 4 START-UP ACCOMPAGNéES AU CES PAR HONDA

Pour "transformer l’environnement de production" des véhicules, Honda a sélectionné quatre start-up dans son programme Xcelerator. Elles exposeront, elles aussi, au CES 2020, mais dans le pavillon des innovations industrielles.

Monolith AI a créé une librairie d’algorithmes de machine learning pensés pour l’ingénierie. Avec une interface utilisateur intuitive, c’est aussi une solution cloud qui donne une capacité inédite de prédiction et d’amélioration de la performance. De quoi éviter de coûteuses complications tout au long du process. Les entreprises peuvent se partager leurs algorithmes.

Noonee a conçu un exosquelette qui confère un confort supplémentaire aux employés devant tenir debout toute la journée. Il s’agit d’un concept de "chaise sans chaise", qui permet de changer de position agilement – assis, marche, debout. Avec un design léger et adaptable à différentes morphologies, le produit conduit à une réduction des risques de blessures.

Skelex a développé un appareil ergonomique pour réduire l’incidence des microtraumatismes répétés au travail. Ce dernier parvient à soulager le poids reposant sur les épaules, en renforçant les mouvements du torse et des bras. Réglable, il crée une sensation de légèreté qui résulte en une expérience intuitive et agréable – comme si c’était une extension du corps.

UVeye a mis au point une technique d’IA visant à renforcer le contrôle qualité réalisé avant qu’un véhicule ne sorte de l’usine. Le système vérifie les composants du châssis, la carrosserie ainsi que les pneus. Le scan, la détection et l’alerte se passent en quelques secondes. Un outil qui peut être réutilisé tout au long du cycle de vie du produit, même après qu’il ait été vendu.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media