Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2020] Intel dévoile le NUC Ghost Canyon, un nouveau mini PC à la fois très puissant et évolutif

Les amateurs d'ordinateurs de bureau à la fois compacts et puissants peuvent se réjouir : le NUC nouveau est arrivé. Surnommé Ghost Canyon, et toujours orné du crâne stylisé de son prédécesseur, ce mini PC signé Intel est doté d'un processeur i9 montant jusqu'à 5 GHz et accepte désormais les cartes graphiques gaming.
mis à jour le 06 janvier 2020 à 15H15
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Intel dévoile le NUC Ghost Canyon, un nouveau mini PC à la fois très puissant et évolutif
Martyn Stroeve, Senior Marketing Director chez Intel, présente le Ghost Canyon NUC. © Julien Bergounhoux

La popularité des NUC d'Intel, des ordinateurs qui tiennent dans un boîtier ultra compact, ne se dément pas. Deux ans après le succès d'Hades Canyon, présenté au CES 2018 et intégrant une solution graphique co-développée avec AMD, le fondeur revient avec le Ghost Canyon. La première chose qui frappe en le voyant est sa taille : il est facilement deux fois plus gros qu'Hades Canyon et représente "un volume de 5 litres". Mais ce n'est pas sans raison.

 

Une vraie carte graphique desktop...

Intel a changé de stratégie pour le NUC 9 Extreme Kit (nom officiel du Ghost Canyon). Fini l'intégration des composants poussée à l'extrême, place à la puissance et à l'évolutivité. Ghost Canyon abandonne donc son GPU mobile pour laisser la place à une vraie carte graphique d'ordinateur de bureau, qui s'y connecte en PCIe 16x 3.0. C'est l'espace réservé à cette dernière qui double presque l'épaisseur du produit. Attention malgré tout à la taille des cartes. Celles équipées de puces Nvidia RTX 2060 y rentrent sans souci, et il existe une carte RTX 2070 compatible, mais les modèles haut de gamme à base de RTX 2080 Ti sont trop volumineux.

 


L'arrière du Ghost Canyon. On y voit les ports de la carte mère, l'espace réservé à la carte graphique, mais aussi l'alimentation intégrée, située sous le boîtier

 

...Et un CPU qui peut être changé

Autre nouveauté du Ghost Canyon : le CPU peut être changé. Les NUC étant produits directement par Intel, ils intègrent un processeur par défaut, qui est ici un Core i9 cadencé à 5 GHz (l'utilisateur doit ensuite rajouter la RAM, le stockage et la partie graphique). Mais, format compact oblige, le CPU était fixé au système (le "NUC Compute Element") dans les versions précédentes. Il pourra désormais être upgradé pour garder la machine à jour, comme un "vrai" PC de bureau, en somme.

 

Dernier point : l'alimentation est intégrée au boîtier, contrairement aux anciens modèles. Auparavant, Intel trichait un peu au niveau de la taille en externalisant le bloc d'alimentation (relativement encombrant) de la machine elle-même. Une pratique courante sur ce type de formats ou sur les portables gaming. Plus de surprise de ce type avec Ghost Canyon, l'alimentation est déjà dedans. Intel n'a pas encore communiqué de prix ou de date de sortie pour ce produit, mais des démonstrations en seront faites lors du CES et son arrivée sur le marché n'est pas lointaine.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media