Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2021] Sony a débuté les tests sur route de sa Vision-S

Vidéo Sony a annoncé à l'occasion du CES avoir débuté les tests de sa berline Vision-S. Un an après la présentation de ce démonstrateur devant permettre au Japonais d'exposer ses technologies, ce véhicule est devenu une réalité et roule sur des routes autrichiennes. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

[CES 2021] Sony a débuté les tests sur route de sa Vision-S
[CES 2021] Sony a débuté les tests sur route de sa Vision-S © Sony

Dévoilée l'année dernière à l'occasion du CES de Las Vegas, la voiture présentée par Sony avait beaucoup fait parler d'elle. Cette année encore, l'entreprise la met sur le devant de la scène à l'occasion de sa conférence de presse. Sony a annoncé avoir débuté les essais sur routes ouvertes de la Vision-S en Autriche en décembre dernier.

D'un démonstrateur à des tests sur route
A l'origine, la berline Vision-S était présentée comme un démonstrateur devant permettre à Sony d'exposer l'ensemble des produits et technologies qu'ils proposent pour les constructeurs automobiles. Le Japonais souhaitant notamment y exposer son offre d'info-divertissement avec des hauts parleurs 360° au son réaliste intégré dans les sièges et des écrans panoramiques.
 

Un aperçu de l'intérieur de la Vision-S.


Rapidement Sony a voulu faire plus qu'un simple prototype. En juillet dernier, l'entreprise a annoncé avoir l'ambition de débuter les tests sur route d'ici la fin de l'année. C'est désormais chose faite. Une vidéo montrant les essais du véhicule a été projetée. On y aperçoit également le nouveau drone Airpeak de Sony qui est conçu pour transporter une caméra et filmer des scènes
 

 

Une autonomie de niveau 2
La Vision-S est désormais équipée d'une quarantaine de capteurs lui permettant d'avoir une vue à 360° de son environnement et d'être dotée d'une autonomie de niveau 2 SAE (régulateur de vitesse, stationnement autonome et changement de voie). Sony ajoute vouloir parvenir à proposer un véhicule de niveau 4 SAE. Le véhicule est doté d'intelligence artificielle et peut se connecter au réseau 5G ainsi qu'à une plateforme cloud afin de mettre régulièrement à jour ses systèmes et fonctionnalités.

Une caméra présente à l'intérieur du véhicule détecte les occupants et les identifie. Par exemple, si un passager s'est assoupi à l'arrière, le système va le détecter et s'assurer que la température est optimale autour de ce siège. Il est probable que cette caméra serve aussi par la suite afin de s'assurer que le conducteur reste attentif à la route si Sony développe un véhicule autonome de niveau 4 SAE.

Dans une seconde vidéo, de très nombreux partenaires montrent que Sony s'est entouré de nombreux spécialistes pour développer ce véhicule dont Bosch, Continental, Valeo, Vodafone, Magna Steyr, Elektrobit Automotive, ZF Friedrichshafen, la start-up hongroise spécialisée dans les véhicules autonomes Almotive. Le Japonais ne pas donne pas beaucoup plus d'informations concernant son véhicule à l'occasion de cette conférence de presse. Mais il semble très probable qu'il poursuive les développements de la Vision-S.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.