Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2021] Vuzix dévoile de nouvelles lunettes de réalité augmentée ultra compactes

Vidéo Vuzix ne compte pas laisser Facebook, Apple ou encore Nreal s'emparer du marché des lunettes de réalité augmentée sans réagir. En amont du CES 2021, elle dévoile un concept de lunettes équipées de deux projecteurs MicroLED pour une qualité d'affichage jamais vue jusqu'ici d'après elle. Plusieurs zones d'ombre restent cependant à élucider.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Vuzix dévoile de nouvelles lunettes de réalité augmentée ultra compactes
[CES 2021] Vuzix dévoile de nouvelles lunettes de réalité augmentée ultra compactes © Vuzix

Le spécialiste des lunettes connectées Vuzix a dévoilé son prochain produit au travers d'une vidéo publiée le 4 janvier au soir. Cette présentation intervient en amont du CES 2021, grand salon de l'électronique qui se tient cette année entièrement en ligne. Si Vuzix n'a pas détaillé le nom du produit, il assure qu'il sera commercialisé en 2021.

Surtout, l'entreprise se targue d'une avancée technologique majeure en ayant intégré deux écrans à guide d'onde dans les lunettes, permettant des expériences de réalité augmentée binoculaires. Jusqu'à présent, les lunettes de réalité augmentée légères de ce type étaient limitée à un unique écran (pour un seul œil), ce qui limitait leur potentiel. Les appareils plus performants, comme Microsoft HoloLens ou Magic Leap One, sont typiquement plus larges et encombrants.

Deux projecteurs MicroLED
Vuzix explique être parvenu à ce résultat grâce à l'utilisation de projecteurs MicroLED, une technologie d'affichage beaucoup plus performante que le LCD ou l'OLED. Cela permettra à ses lunettes d'être utilisables en extérieur, grâce à une luminosité très élevée. L'entreprise vante par ailleurs une résolution d'affichage particulièrement dense, avec des pixels d'une taille "de l'ordre d'un micron". Et les écrans sont disponibles en version monochrome, mais aussi RGB.

Côté audio, les lunettes sont équipées de haut-parleurs stéréo situés dans les branches et dirigés vers les oreilles. Vuzix y voit le bon compromis entre qualité sonore et praticité, le tout sans isoler l'utilisateur de son environnement, ni nécessiter d'accessoire supplémentaire. Plusieurs micros intégrés permettent quant à eux de passer des appels téléphoniques ou d'émettre des commandes vocales.
 


Modem 4G intégré
Les lunettes sont équipées d'un modem 4G intégré, mais peuvent aussi se connecter sans fil à un smartphone. Elles disposent de deux batteries situées dans les branches qui leurs fournissent "plusieurs heures d'autonomie", d'après Vuzix. Cela est dû à la faible consommation énergétique des écrans MicroLED. A noter que les branches en question sont quand même beaucoup plus épaisses que celles d'une paire de lunettes standard.

Pas de tracking ?
Si l'appareil est prometteur sur le papier, plusieurs interrogations subsistent. La première concerne le tracking. Vuzix n'en fait pas mention, et aucun capteur n'est visible sur les visuels de l'entreprise. Or l'absence de capteurs signifie l'incapacité à projeter des images de façon cohérente avec l'environnement de l'utilisateur, et limite fortement l'intérêt de la chose. Bien que dotées d'écrans, ces lunettes seraient donc plus des "smartglasses" que des lunettes de réalité augmentée. On note également l'absence d'information sur la résolution exacte des écrans et sur la taille du champ de vision.

Comment interagir avec les lunettes ?
Autre absence décisive : une méthode d'interaction avec l'appareil autre que par la voix. Il est possible de toucher l'une des branches des lunettes pour les réveiller, mais ce mode de contrôle est très limité. Enfin, Vuzix ne parle pas de l'aspect logiciel, qui est primordial pour assurer une expérience de qualité. Or son précédent produit, Vuzix Blade, ne brille pas par son intégration logicielle (Android).

Et pour finir, Vuzix ne précise pas quelle puce équipe les lunettes. Il s'agit sans doute d'un SoC Snapdragon de Qualcomm, mais lequel ? Seul le XR2 présente aujourd'hui des performances intéressantes, mais il est coûteux... Et n'existe qu'en version Wi-Fi ou 5G. Il s'agit donc d'un processeur plus ancien.

La technologie n'est pas encore tout à fait au point
L'arrivée sur le marché des premières lunettes de réalité augmentée destinées au grand public est considéré comme un enjeu majeur par un bon nombre d'acteurs du numérique. Facebook et Apple y travaillent d'arrache-pied, tandis que Microsoft et Google ont également des projets en la matière. Face à ces géants, les petites entreprises comme Vuzix n'auront pas le droit à l'erreur si elles comptent peser dans la balance.

La start-up la mieux positionnée en la matière pour le moment est Nreal, grâce à plusieurs partenariats avec des opérateurs télécoms. Son offre reste cependant pour le moment encore anecdotique. La réalité augmentée est en effet encore sujette à des limitations technologiques sévères qui ne seront pas vraiment surmontées avant encore quelques années. Facebook, qui est peut-être l'entreprise la plus avancée en la matière, ne prévoit de lancer cette année qu'une paire de lunettes Ray-Ban connectée aux fonctionnalités simples. Ses véritables lunettes de réalité augmentée ne seront probablement pas commercialisées avant 2024.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media