[CES 2023] La start-up lilloise Octavio continue de vouloir démocratiser la Hi-Fi audio

La jeune pousse française a présenté cette semaine, à l’occasion du CES de Las Vegas, son dernier produit : une enceinte connectée et tout-en-un destinée aux mélomanes les plus exigeants. 

Partager
[CES 2023] La start-up lilloise Octavio continue de vouloir démocratiser la Hi-Fi audio

La start-up lilloise Octavio remet ça et sort un nouveau produit destiné aux mélomanes. À l’occasion du CES 2023 qui se tient cette semaine à Las Vegas, ses deux co-fondateurs ont dévoilé une nouvelle enceinte hi-fi, embarquant toute la technologie développée jusqu’à présent par leurs soins et baptisée Maestro.

En 2018, les deux fondateurs d’Octavio, alors étudiants en musicologie, commencent par réfléchir à une solution qui permettrait d’écouter de manière optimale la musique depuis un compte Spotify ou Deezer sur n’importe quel système audio, aussi vintage soit-il.

Quelques années et un crowdfunding plus tard, le lecteur réseau haute-fidélité Octavio Stream voit le jour. En 2022, ce sont près de 2 500 pièces qui ont été vendues sur les marketplaces traditionnelles comme Amazon ou Boulanger, mais aussi par le biais d’un réseau de boutiques audiophiles.

Forts de cette première expérience et de retours de leurs clients, David Minard et Victor Gignon décident ensuite de plancher sur un amplificateur compact et connecté. Octavio Amp arrive sur le marché en avril 2022.

L’enceinte Maestro

Mais les deux Lillois ne veulent pas s’arrêter là et comptent bien continuer de développer des produits proposant les meilleures performances audios possibles, accessibles pour toutes les bourses. "On veut proposer notre technologie au plus grand nombre", insiste David Minard, à l’occasion du lancement de l’enceinte Maestro. "Aujourd’hui, un système hi-fi traditionnel, c’est simple : un grand amplificateur et deux enceintes passives. Ça sonne super bien, mais c’est encombrant et ça coute cher", explique-t-il à l’Usine Digitale.

Cette nouvelle enceinte permettra de retransmettre la qualité studio d’enregistrement sans compression, et intègre à la fois la connectique proposée sur Stream et l’amplification apportée par Amp — tout ça pour un prix que les deux jeunes entrepreneurs estiment très compétitif, 600 euros l’unité.

"Ça existe déjà du côté des audiophiles, mais avec des appareils qui sont beaucoup plus chers", reconnaît Victor Gignon, citant en exemple les enceintes proposées par la marque KEF. "Ce n’est pas une enceinte qui est faite en plastique, mais en bois en raison de ses propriétés acoustiques", ajoute-t-il. Sans compter que Maestro est assemblée en France, à Tourcoing plus précisément.

Ils espèrent écouler 1 000 pièces cette année. Les préventes sont désormais ouvertes et les enceintes devraient être disponibles à partir de mars.

Prochaines étapes

Interrogés sur le prochain produit qu’Octavio pourrait proposer, ses deux co-fondateurs confient se "laisser guider par les besoins des utilisateurs" et préfèrent plutôt diversifier leurs leviers de croissance. Continuer de se tourner vers l’international, d’abord, mais aussi se frotter à d’autres marchés, comme celui de la décoration — une gamme d’accessoires pour l’enceinte Maestro devrait bientôt voir le jour -- ou de l’hôtellerie.

Ils imaginent très bien leurs nouvelles enceintes s’intégrer dans des hôtels et des restaurants, grâce notamment à la technologie multiroom qui permet de toutes les contrôler sur une même interface. Ils préparent également une nouvelle levée de fonds pour le premier semestre de cette année.

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS