Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[CES Unveiled Paris] Le fabricant de thermostats intelligents Ween prend un virage B2B

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

De l'intelligence artificielle "as a service" : c'est ce que va proposer la start-up aixoise Ween sur une plate-forme SAAS dédiée, Ween.AI. Une innovation dévoilée au CES Unveiled Paris ce 24 octobre 2017.

Le fabricant de thermostats intelligents Ween prend un virage B2B
[CES Unveiled Paris] Le fabricant de thermostats intelligents Ween prend un virage B2B © Ween

En 2016, la start-up aixoise Ween présentait un thermostat intelligent au CES de Las Vegas. Un de plus, direz-vous ? Oui, mais cet outil de contrôle du chauffage intégrait une fonctionnalité inédite : la gestion de la localisation des utilisateurs. Ween a développé un système de localisation très basse consommation sur les smartphones de ses utilisateurs ne dépendant pas des outils d'Android et iOS. Il permet de connaître la zone dans laquelle se trouve un utilisateur pour savoir s'ils s'éloigne ou se rapproche de son domicile et mieux chauffer son logement en conséquence. Le système Ween est ainsi capable d'apprendre les habitudes de ses utilisateurs et de prédire leur comportement afin de rendre son thermostat plus intelligent et autonome.

 

Ween a vendu quelques milliers d'exemplaires de son thermostat (et il va continuer à développer ses propres produits) mais son ambition dépasse désormais le marché du hardware. "Les objets, c'est ce qui nous rend visibles et connus, mais nous ne sommes pas des industriels comme Withings et Netatmo, explique Jean-Laurent Schaub fondateur. La rentabilité et la croissance sont plutôt dans le software et le B2B".

 

Une plate-forme d' "intelligence as a service"

Ween dévoile donc au CES Unveiled Paris une nouvelle offre d'IAAS", "intelligence as a service". D'autres entreprises vont pouvoir utiliser les outils de géolocalisation et de prédiction développées par la start-up française pour son thermostat, via une plate-forme web, afin de concevoir leurs propres services et produits. Ween, qui a commencé à travailler sur cette nouvelle offre en mars 2017, a d'ores et déjà signé des premiers contrats avec "des leaders européens et mondiaux du chauffage et de la voiture électrique"

 

des contrats dans le logement et l'auto

Quel rapport entre Ween, start-up de la maison intelligente, et l'univers de la voiture électrique ? Jean-Laurent Schaub ne voyait pas non plus forcément le lien lorsqu'il a lancé son business  "Nous avons été contactés par beaucoup d'industriels du secteur, intéressés par notre technologie, confie le fondateur. La gestion énergétique est critique pour le véhicule électrique". D'où l'intérêt de pouvoir anticiper les usages des conducteurs : par exemple, pré-chauffer leur véhicule au bon moment, quand la voiture est encore branchée au réseau, plutôt que vider les batteries quand il quitte le domicile. Les capacités de prédiction et de géolocalisation intelligente de Ween seront utiles aux constructeurs pour développer ce type de fonctions. Son IA pourra aussi être utilisée pour une gestion fine du smart grid…

 

levée de fonds fin 2017

Ween a de nombreux cas d'usage en tête : il en montrera certains au CES 2018 début janvier à Las Vegas. Pour les mettre en œuvre, il tente de boucler une nouvelle levée de fonds (après celle de 2 millions d'euros il y a deux ans) avant la fin de l'année. Une partie sera réalisée sur la plate-forme de crowdfunding WeSeed.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale