Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Chaintrust lève 2,5 millions d'euros pour déployer sa solution d'automatisation de la saisie comptable

Levée de fonds Chaintrust a développé un robot qui gère automatiquement la saisie des factures de ventes et d'achats pour permettre aux experts-comptables de réduire les tâches répétitives et de se concentrer sur les tâches à valeur ajoutée. Cette jeune pousse parisienne vient de lever 2,5 millions d'euros pour accélérer sa R&D.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Chaintrust lève 2,5 millions d'euros pour déployer sa solution d'automatisation de la saisie comptable
Chaintrust lève 2,5 millions d'euros pour déployer sa solution d'automatisation de la saisie comptable © Unsplash/JESHOOTS.COM

La start-up française Chaintrust, spécialisée dans l'écriture comptable, annonce ce mercredi 2 mai une levée de fonds de 2,5 millions d'euros. Le tour de table a été mené par Eurazeo et Euler Hermes. Avec ces nouveaux fonds, elle souhaite accélérer sa R&D.

L'objectif de cette jeune pousse est de simplifier le quotidien des experts comptables dans les petites et moyennes entreprises (PME) qui consacreraient 65% de leur temps de travail à des tâches répétitives, d'après le communiqué de presse. Conséquence de quoi, ils peinent à se dégager du temps pour les tâches à valeur ajoutée.

Transformer les factures en écritures comptables
C'est pour répondre à cette problématique que Chaintrust – créé par Mikael Gandon, Pierre Hersant et Pierre Chopin – a développé un outil capable de transformer les factures et les flux bancaires en écritures comptables grâce à un système d'apprentissage automatique. Ce logiciel, commercialisé depuis 2019, est compatible avec la majorité des suites dédiées aux experts comptables (ACD, Agiris, Ibiza Software, Sage, SAP et Ebp). Le prix au dossier est de 20 euros par mois hors taxe. Ce tarif est sans engagement.

En pratique, l'expert-comptable va déposer le fichier des écritures comptables (FEC) du dossier dans le logiciel ainsi que les factures de vente et d'achat. La solution va extraire les données des factures et les comptabiliser dans les bons de comptes grâce au FEC. Chaintrust isole les factures en doublons, pro formats, bons de livraisons… pour éviter aux professionnels de les comptabiliser.

Le logiciel ne traite pas les autres types d'écritures, en particulier les écritures fiscales et sociales. Il ne remplit pas non plus les formalités administratives ou légales des PME.

Chaintrust, composé actuellement d'une dizaine de collaborateurs, ne communique ni sur son nombre de clients ni sur son chiffre d'affaires.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.