Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Challenge Start me up 2018] Top 5 des start-up e-commerce les plus innovantes

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Pour la deuxième année consécutive, le Challenge Start me up, organisé par la Fevad et KPMG, a récompensé ce mercredi 20 juin 2018 les start-up  présentant la solution la plus innovante du secteur e-commerce. Cinq finalistes ont été sélectionnés parmi 57 dossiers reçus. Voici le classement.

Top 5 des start-up e-commerce les plus innovantes
[Challenge Start me up 2018] Top 5 des start-up e-commerce les plus innovantes © Fevad

1 - OneStock

OneStock est une start-up française qui propose une solution d’agrégation des stocks pour marchands. L’objectif est d’assurer au vendeur une vision actualisée et unifiée des quantités de produits en stock, pour ensuite choisir parmi les 4 scénarios d’expédition : ship-from-store, click&collect, e-reservation et in-store-order. Créée en 2015, la start-up a déjà levé plus de 2 millions d’euros et compte environ 20 clients en prêt-à-porter, parfumerie et cosmétiques, lingerie et jardinerie.

 

2 - Buyapowa

La start-up Buyapowa offre aux e-commerçants une plateforme customisable de parrainage digital.. Elle leur permet de pousser leurs meilleurs ambassadeurs à recruter davantage de clients en proposant des récompenses. Son business model fonctionne par licence annuelle, variable selon le niveau de customisation souhaité. Depuis 2014, année de sa création, Buyapowa a levé 4 millions d’euros et déjà convaincu une centaine de clients, dont GAP, L’Oréal, Orange ou encore Cdiscount.


3 - Seelk

Fondée en 2016, Seelk est une start-up française qui offre une solution d’automatisation des opérations de vente sur les marketplaces, et principalement sur Amazon. La plateforme permet notamment la création de catalogues et de campagnes marketing, la logistique, le service client mais aussi le traitement des contenus, la traduction, le stock prédictif…. Elle a levé 300 000 euros en 2017 et compte dans son portefeuille 20 clients, dont Seb, Combe ou encore Nair.


4 - Q°emotion

Q°emotion est une start-up qui mise sur l’intelligence artificielle pour analyser les feedbacks des clients et ainsi déterminer les actions prioritaires à exécuter. Sa plateforme permet de détecter du potentiel commercial ou de reconnaître les risques grâce à des technologies de data scraping et de data analytics, couplées à un algorithme sémantique d’IA et un dictionnaire émotionnel. Q°emotion fonctionne par abonnement annuel et fidélise environ 15 clients. Elle a levé 800 000 euros en juin 2017.

 

5 - RVR

La start-up RVR, créée en 2018, propose 4 offres de créations d’objets et applications 3D pour les marques et marketplaces. La solution RVR va de la conversion de fichiers 2D en 3D à la visualisation 3D directement sur les applications. Pour cela elle utilise les technologies ARCore, ARKit, Vuforia, Windows Mixed Reality, SteamVR, Eye tracking et Unity 3D. Son business model fonctionne par abonnement et facturation de services ad hoc. Les clients de RVR viennent de secteurs divers.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale