Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Champion caché de la connectivité, le français Awox veut désormais briller aux yeux du grand public

En dix ans, les technologies logicielles de la société française Awox ont intégré des millions d’objets connectés. Elle commercialise des objets sous sa propre marque depuis 2013, notamment une ingénieuse ampoule musicale. Une démarche récompensée par un prix au CES de Las Vegas.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Champion caché de la connectivité, le français Awox veut désormais briller aux yeux du grand public
Champion caché de la connectivité, le français Awox veut désormais briller aux yeux du grand public © L'Usine Nouvelle - Sylvain Arnulf

Sans le savoir, vous avez sans doute déjà utilisé un appareil contenant des technologies conçues par le français Awox, basé à Montpellier. La société, créée en 2003, est l’un des leaders mondiaux du protocole DLNA, un standard permettant l’interopérabilité des appareils connectés. Awox vend des kits de développement et des technologies sous licences à des géants de l’électronique comme HTC, Asus, Sharp, Alcatel ou Loewe. Elle conçoit la partie logicielle de produits connectés en "marque blanche", pour le compte d’opérateurs comme Orange. C’est Awox qui est derrière la Liveradio de l’opérateur français sortie en 2008, ou plus récemment le Bloc, pico-projecteur connecté.

un prix au CES pour ses propres produits

En 2013, l'entreprise change de braquet : elle souhaite désormais s’adresser au grand public et pas seulement aux industriels, et se lance dans le hardware sous ses propres couleurs. Awox sort en quelques mois plusieurs produits d’une gamme d’objets connectés : une ampoule faisant office de haut-parleur, un système audio communiquant, un petit boitier permettant de "connecter" sa vieille chaine hi-fi ou encore une ampoule contrôlable par smartphone. Un virage salué par le CES de Las Vegas, qui a récompensé la gamme audio-lumineuse d’Awox dans la catégorie "réseaux et connectivité domestique".

nombreuses nouveautés en 2014

L’entreprise, qui veut rester discrète sur son chiffre d’affaires ou le nombre de ses employés, est bénéficiaire depuis plusieurs années. "En 2013, le taux de croissance était de 50%", confie Alain Molinié, directeur général d’Awox. Et avec la révolution des objets connectés, la société, présente à Singapour, en Chine, à Taïwan et aux Etats-Unis, a une belle carte à jouer. Le planning de lancement de nouveaux produits d’Awox est d’ailleurs chargé pour 2014...

Sylvain Arnulf, à Las Vegas

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale