Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Lancement de la nouvelle app et du nouveau site SNCF Connect

E-voyageurs SNCF devient SNCF Connect & Tech et lance sa nouvelle application mobile SNCF Connect. La filiale digitale de SNCF Voyageurs avait annoncé en décembre vouloir fédérer l'ensemble de ses applications existantes sur une unique application. C'est désormais chose faite.
mis à jour le 25 janvier 2022 à 10H07
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Lancement de la nouvelle app et du nouveau site SNCF Connect
Lancement de la nouvelle app et du nouveau site SNCF Connect © SNCF Connect & Tech

Mise à jour le 25/01/2022 : e.Voyageurs SNCF devient SNCF Connect. La filiale digitale de SNCF Voyageur lance le 25 janvier 2022 sa nouvelle application et son nouveau site internet. Parées des couleurs noire et bleue, ces nouvelles interfaces visent à pouvoir gérer et réserver ses trajets, petits et grands (TGV, TER, passes Navigo), et suivre l'information voyageurs à un même endroit.

Article original : e.Voyageurs SNCF, filiale digitale de SNCF Voyageurs, devient SNCF Connect & Tech. Un changement de nom qui vise à mettre en avant les ambitions numériques du groupe dont les ventes en ligne ne font qu'augmenter. En 2021 ce sont entre 130 et 140 millions de billets qui seront vendus, dont les 2/3 sur l'application. e-voyageurs SNCF se targue ainsi d'être passé "app first", ce qui signifie que l'application est plus utilisée que le site internet ou les guichets pour l'achat de billets.

Sur la grande distance entre 65 et 70% des parts de marché sont sur le numérique. Pour le TER, historiquement faiblement numérisé, la part des achats en ligne est passée à un peu moins de 50%, soit un bond de 20 points entre 2019 et 2021. "Dans les gestes du quotidien le Covid-19 a accéléré une tendance de fond et l'usage numérique", analyse Anne Pruvot, directrice générale de SNCF Connect & Tech. Au global, le groupe réalise une année 2021 plutôt bonne avec un volume d'affaires qui devrait s'élever à 4,3 milliards d'euros, soit légèrement supérieur à 2019. A terme, l'objectif est de vendre durablement 70% des billets en ligne.

SNCF Connect, la nouvelle app
Pour l'aider dans cette démarche et simplifier la relation avec les clients, une nouvelle application voit le jour. Elle va regrouper "l'achat et l'information voyageur, les petites et les longues distances, les petites et les grandes vitesses", résume Anne Pruvot. Côté site internet la bascule aura également lieu. Sur le site et l'application, l'idée est la même : une seule barre de recherche permettra de cherche un trajet ou de se renseigner. Plus besoin de naviguer entre différentes application du groupe selon la requête : l'achat d'un billet ou contacter le service client.

Benoît Bouffart, directeur Produits & Tech SNCF Connect, insiste sur le fait qu'il est possible de réaliser "des recherches en langage naturel" sur cette barre de recherche. L'accent a été mis sur le développement de règles intelligentes pour faciliter un maximum la vie des utilisateurs. "Des règles métiers sont mixées avec des algorithmes d'intelligence artificielle", explique-t-il. Par exemple, la carte d'abonnement sera directement proposée dans le panier du client lorsque celle-ci n'augmente pas le prix du trajet. Le but est d'avoir jusqu'à 20% des fonctionnalités qui soient motorisées avec ces règles intelligentes.
 


La nouvelle application SNCF Connect.



Un lancement en janvier 2022
Cela fait un mois que l'application fonctionne en version bêta et plus de 4000 utilisateurs peuvent faire de premiers retours. Au total, SNCF Connect & Tech attend 10 000 retours clients sur cette nouvelle application sur laquelle le groupe a commencé à travailler à l'été 2020. SNCF Connect & Tech a mené "une stratégie cross-platform", explique Benoît Bouffart. Concrètement cela signifie qu'une application identifié a été développée pour iOS et Android.

L'accent a également été mis sur l'éco-responsabilité d'où le dark mode de l'application et le fait qu'elle ne fonctionne pas en arrière-plan. La bascule totale aura lieu courant janvier 2022. "Au lancement 170 fonctionnalités seront accessibles soit 4000 users stories ce qui correspond aux tâches et actions qu'un développeur doit faire", résume Benoît Bouffart.

Un socle cloud native chez AWS
Cette transition s'appuie sur socle cloud native. Aujourd'hui, SNCF Connect & Tech a migré l'ensemble de ses données sur des serveurs cloud d'Amazon Web Services (AWS) alors que l'intégralité de ses capacités était auparavant contenue dans deux data centers. "En 10 mois l'ensemble des applications ont été migrées dans le cloud", affirme Arnaud Monier, directeur technologique SNCF Connect & Tech. Cette transition, qui été terminée à la mi-septembre, a été réalisée sans rupture de service.

Cette migration des données était nécessaire pour des questions "de résilience et de robustesse", explique Arnaud Monier. Par exemple, le stockage dans le cloud permet d'absorber beaucoup plus facilement les piques rencontrés lors des périodes de pointes. Le directeur technologique prend l'exemple du pique de l'ouverture des ventes de Noël lors duquel aucun problème n'a été rencontré.

 

La question du choix d'AWS, au détriment d'acteurs français est balayée. L'offre d'AWS étant plus complète et compétitive, selon SNCF Connect & Tech qui assure avoir suivi les recommandations de l'Anssi pour le côté sécurité. Toutefois, il convient de précise qu'aux Etats-Unis le Cloud Act permet à aux juges de demander aux sociétés américaines l'accès aux données stockées dans le cloud, peu importe où se situent les serveurs.

BtoB et mobilité du dernier kilomètre
Cette migration permet également de "tirer parti de ce qui existe et de plus facilement changer de briques technologiques", ajoute Arnaud Monier. La mise en place d'outils d'intelligence artificielle est également facilitée. Une aubaine pour l'entreprise qui entend poursuivre le développement et la diffusion de nouveaux outils technologiques. Anne Pruvot insiste, SNCF Connect & Tech veut "mettre la data au service de la performance de nos activités".

A l'avenir, SNCF Connect & Tech souhaite mettre l'accent sur l'offre dans les transports de mobilités et la vente de billets de métros ou de Transilien. Enfin, l'entreprise entend aller au-delà du domaine BtoC en se tournant vers de nouveaux marchés BtoG (business to government) et BtoB. L'entreprise entend fournir des solutions qui facilitent l'accès à des mobilités pour les salariés dans leur quotidien ou accompagner les autorités organisatrices des mobilités (AOM) dans la création de solutions de mobilités.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.