Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Chariot connecté, réalité augmentée... Comment Envoi Insertion & handicap conjugue engagement social et innovation technologique

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Positionnée sur l'insertion sociale et le secteur adapté, l'association toulousaine Envoi anticipe la disparition programmée de certains de ses métiers historiques, dont la relève de compteurs, en jouant la carte de l'innovation technologique. Au programme : un chariot connecté et de l'inspection de voirie par réalité augmentée.

Chariot connecté, réalité augmentée... Comment Envoi Insertion & handicap conjugue engagement social et innovation technologique
Thierry Pajaud, directeur général, Jean-Marc Thomas, président et Jean-Charles Deveze, chargé de mission et responsable DEEE chez Envoi à Colomiers (Haute-Garonne) présentent leur nouveau chariot connecté Weee Cart. © Marina Angel

L'association toulousaine Envoi, qui accompagne vers l'emploi des personnes en insertion ou en situation de handicap, entend bien faire rimer innovation sociale et innovation technologique. Positionnée sur le marché des DEEE (déchets d'équipements électriques et électroniques), avec des prestations de collecte, de tri, de démantèlement de matériels, mais aussi de remise sur le marché de matériels d'occasion (nettoyés, audités et reconditionnés), Envoi vient de développer en interne une solution globale et brevetée basée sur un chariot connecté.


Doubler son activité DEEE grâce à un chariot connecté

Baptisé Weee Cart, ce chariot mobile et géolocalisable est déposé chez ses clients (entreprises ou administrations). Une fois plein, il suffit de scanner le QR code positionné sur le chariot à partir d'un smartphone mobile. La position du chariot est ainsi transmise à l'équipe d'Envoi, qui peut l'intégrer dans sa tournée de collecte.

 

Jusqu'à présent, l'association proposait des services de collectes ponctuelles, plutôt à des grands comptes de l'agglomération toulousaine, parmi lesquels Airbus, Stelia ou Enedis, pour près d'une centaine de tonnes de matériels collectés chaque année. Avec ce nouveau service, il sera possible d'assurer une fidélisation des clients, avec des collectes au fil de l'eau. "Nous pensons doubler cette activité et passer le cap des 200 tonnes par an dès 2019", confie Jean-Charles Deveze, chargé de mission chez Envoi et responsable de cette activité DEEE, qui espère ainsi développer aussi l'activité de reconditionnement pour répondre à une demande croissante d'entreprises et de particuliers en matériels de seconde main. En 2017, 1 500 PC de bureau ou ordinateurs portables ont été vendus à la boutique de l'association.


De l'inspection de voirie avec de la réalité augmentée

En savoir plus sur Envoi
Créée en 1996 sur la base d'une initiative collaborative entre Airbus France et Toulouse Métropole, Envoi est une structure pionnière en Occitanie qui intervient à la fois dans le champ de l'insertion et du handicap, via ses deux antennes, Envoi Ops (entreprise d'insertion) et Envoi Hands (entreprise adaptée). Basée à Colomiers, dans l'agglomération toulousaine, l'association emploie globalement 120 salariés à temps plein et génère 6 millions d'euros de volume d'activités. "En 20 ans, nous avons accompagné plus de 1 000 personnes sur le chemin du retour à l'emploi", se félicite Jean-Marc Thomas. Outre la collecte de DEEE et le relevé de compteurs, Envoi travaille aussi en sous-traitance en informatique (installation et maintenance de réseau, gestion de parc...), en aéronautique, notamment en support du bureau d'études (essais, métrologie, qualité) et en administratif (support RH, support achat, logistique).
Envoi mise aussi sur le digital pour préparer ses équipes à la disparition programmée de certains de ses métiers historiques. Depuis plusieurs années, l'association a développé une activité de collecte de données, dont des prestations de relève de compteurs pour le compte de GRDF et d'Enedis. "Nous devons anticiper la disparition programmée de ce métier avec la mise en service progressive des compteurs Gazpar et Linky", précise Jean-Marc Thomas, président d'Envoi. Cette activité occupe environ une vingtaine de personnes à temps plein chez Envoi.


Dans le cadre d'une réflexion conduite en partenariat avec Enedis, l'association toulousaine vient d'intégrer dans ses offres de service, une nouvelle prestation d'inspection de voirie avec réalité augmentée. Il s'agit de s'assurer de la bonne remise en état de la voirie après le conduite de chantier de réfection de réseaux divers. Sur son smartphone, l'opérateur envoyé sur site dispose d'un plan de voirie en transparence qui se juxtapose sur son itinéraire réel, et qui lui indique des points d'inspection précis à photographier. Les photos sont envoyées en temps réel à un superviseur qui analyse la bonne remise en état du site. Le service est en phase de rodage chez Enedis. D'autres entreprises seraient déjà intéressées.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale