Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cinq propositions pour booster l’open data en France

Les collectivités territoriales, ministères et autres structures publiques se mettent, eux aussi, à l'heure de l’open data. Mais des freins subsistent, constate l’Association française des éditeurs de logiciels et solutions Internet. Pour aider ce mouvement encore jeune à se développer, l'organisme fait cinq propositions dans un rapport, diffusé par L’Usine Digitale.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cinq propositions pour booster l’open data en France
Cinq propositions pour booster l’open data en France © C.C.

Combien d’étudiants font leurs études supérieures à Montluçon ? Quelle a été la fréquentation des musées en France entre 2006 et 2010 ? Pour le savoir, rendez-vous sur Data.gouv, le site où les structures publiques postent leurs jeux de données, pour qu’ils soient librement accessibles à tous, selon les règles de l’open source.

Les autorités hexagonales sont de plus en plus nombreuses à participer à ce mouvement d’ouverture des données. La Conférence de Paris 2014, qui se focalise cette année cette thématique, démarre ce 24 avril. L’Association française des éditeurs de logiciels et solutions Internet (Afdel) en a profité pour faire un bilan de la stratégie hexagonale dans ce domaine.

Pour l’Afdel, "le site data.gouv.fr a contribué à la formalisation et à la diffusion de meilleures pratiques, à la centralisation d’un grand nombre de données publiques et à l’émergence d’une communauté Open Data. Mais, la diversité des acteurs concernés (entreprises, start-ups, services publics, administrations) est encore à la source de freins important".

Un organe européen

Ces limites freinent le développement du secteur numérique, pour lequel l’accès à ces données libres est essentiel : "53 % des éditeurs considèrent que l’Open Data est un levier de croissance important ou très important pour leur entreprise dans les 3 prochaines années (85% à long terme), ils estiment aussi  à 75 % que les difficultés rencontrées pour trouver les données représentent toujours un obstacle significatif", détaille l’Afdel sur son site web.

La commission open data, créée en 2012 par l’association, fait dans un document publié ci-dessous cinq propositions. Objectif : porter le développement de l’open data en France et donc in-fine celui des entreprises qui les exploitent. L’Afedel souhaite notamment créer un organe national de gouvernance, pour coordonner les initiatives des collectivités territoriales en matière d’open data. Un organisme du même type pourrait être créé à l’échelle européenne, pour gérer les politiques d’ouverture des données des différents pays de manière plus uniforme.

Propositions Open Data Afdel by L'Usine Nouvelle

Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale