Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cisco va acquérir Fluidmesh Networks, un spécialiste des communications sans fil pour l'industrie

Cisco annonce son intention d’acquérir, d’ici à la fin 2020, la société new-yorkaise Fluidmesh Networks, spécialisée dans les technologies de communication sans fil pour les ports maritimes, les transports en commun et l'industrie minière.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cisco va acquérir Fluidmesh Networks, un spécialiste des communications sans fil pour l'industrie
Cisco va acquérir Fluidmesh Networks, un spécialiste des communications sans fil pour l'industrie © gtmcknight - Flickr - C.C.

Cisco a fait part lundi 6 avril 2020 de son intention d’acquérir Fluidmesh Networks, une société new-yorkaise spécialisée dans les technologies de communication sans fil. Cette dernière travaille en particulier pour les réseaux de transports en commun, l'industrie minière et les ports maritimes. Le montant de cette future opération n’a pas été dévoilé.

Renforcer son offre pour le secteur ferroviaire

Les deux entreprises collaboraient déjà depuis 2016, date à laquelle elles ont combiné leurs technologies pour connecter les trains à grande vitesse. Le rachat se fait d'ailleurs dans ce cadre, Cisco expliquant qu'il renforcera ses solutions à destination du secteur ferroviaire. L’opération devrait être bouclée à la fin du quatrième trimestre 2020.

Cisco précise que le New-Yorkais se fondra dans sa division IoT et que ses solutions s’adresseront aussi à davantage de secteurs industriels. Le fabricant de matériel réseau compte s’appuyer sur les 55 employés de Fluidmesh Networks, notamment ses commerciaux, ainsi que sur les relations que ce dernier a établi avec les intégrateurs systèmes pour mettre un coup d’accélérateur à ses activités dans le domaine industriel, "en complément de [son] portefeuille" actuel.

AUTOMATISER LES OPÉRATIONS

"Une connectivité sans fil fiable est nécessaire pour les organisations qui exploitent des environnements IoT. Peu importe qu’il s’agisse de l’industrie manufacturière, minière, ferroviaire ou portuaire, dans lesquelles le sans fil permet d’automatiser les opérations pour améliorer la sécurité et réduire les coûts", a détaillé Liz Centoni, vice-présidente et directrice générale des activités Cloud, Compute et IoT de Cisco.

Par exemple, la société Caterpillar exploite des engins autonomes de chargement de 23 tonnes dans des espaces restreints. Une coupure dans la communication entraînerait une interruption de la production, jusqu’à ce qu’une intervention humaine ait lieu pour rétablir cette dernière. La fiabilité du réseau pour assurer la productivité : c’est l’intérêt que voit Cisco dans la technologie de Fluidmesh, à même par ailleurs de procéder au transfert de données en mouvement, "à des vitesses bien supérieures à 300 km/h alors que la plupart des solutions actuelles ne fonctionnent correctement que pour des objets circulant à jusqu’à 30 km/h".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media