Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cityscoot lève 23,6 millions d'euros pour accélérer le déploiement de son service de scooters en libre-service

Levée de fonds Cityscoot, qui a levé 23,6 millions d'euros, souhaite déployer son service de mobilité en libre-service dans deux nouvelles villes européennes au cours de l'année. La pépite qui a fait son entrée en Next40 semble poursuivre ses développements alors que son concurrent Coup a cessé ses activités en novembre dernier.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cityscoot lève 23,6 millions d'euros pour accélérer le déploiement de son service de scooters en libre-service
Cityscoot lève 23,6 millions d'euros pour accélérer le déploiement de son service de scooters en libre-service © Agence Felicite - Stephane Felicité

Cityscoot a annoncé lundi 24 février 2020 avoir réalisé une levée de fonds de 23,6 millions d'euros. La pépite française déploie des flottes de scooters électriques en libre-service dans les rues de Paris et de communes limitrophes, ainsi qu'à Nice, Milan et Rome. Elle a levé ces fonds auprès d'Allianz France et le fonds Demeter ainsi que ses investisseurs historiques que sont le Groupe RATP et la Banque des Territoires.

 

Cityscoot veut ouvrir deux nouvelles villes

A cette augmentation de capital s'ajoute "un financement de la flotte de scooters d’au moins 6 millions d'euros", précise Cityscoot. Cette somme, probablement levée en dette, va permettre à la start-up d'augmenter sa flotte de 1 000 scooters (pour atteindre 8 000 scooters électriques) et ouvrir son service dans deux nouvelles villes européennes en 2020, dont Barcelone dès le mois de mai.

 

La pépite française fondée en mars 2014 a fait son entrée au sein de Next40 en septembre dernier. Ce classement recense une liste de jeunes pousses prometteuses susceptibles de devenir de futures licornes et de certaines start-up qui ont déjà passé ce cap depuis longtemps. Cityscoot semble poursuivre sa croissance et séduire d'autres acteurs de la mobilité. Une nécessité à l'heure où Coup, le service de scooters en libre-service lancé par Bosch, a annoncé cesser ses activités en évoquant un marché extrêmement concurrentiel et des activités trop coûteuses.

 

Cityscoot sur l'application Uber

Stéphanie Bourgeais, directrice de RATP Capital Innovation, se dit "convaincue de la complémentarité entre les modes de transport structurants et les nouvelles mobilités individuelles partagées telles que Cityscoot. En s’associant à cette start-up, le Groupe RATP répond à la demande croissante de nos voyageurs : un trajet porte-à-porte, fluide et multimodal".

 

En octobre 2019, la start-up s'est rapprochée d'un autre acteur de la mobilité : Uber. L'entreprise de VTC a ajouté ses scooters électriques sur son application en région parisienne aux côtés de son propre service de vélos et trottinettes électriques en libre-service. De quoi donner un peu plus de visibilité à Cityscoot.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media