Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Class lève 105 millions de dollars pour sa boîte à outils destinée à améliorer l'enseignement sur Zoom

Levée de fonds Face au boom de l'enseignement à distance et de l'utilisation de Zoom, en raison de la pandémie de Covid-19, Class a décidé de développer des outils pour aider les enseignants à faire des classes virtuelles sur la plateforme de vidéo-conférence. Class lève aujourd'hui 105 millions de dollars pour développer plus encore son logiciel.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Class lève 105 millions de dollars pour sa boîte à outils destinée à améliorer l'enseignement sur Zoom
Class lève 105 millions de dollars pour sa boîte à outils destinée à améliorer l'enseignement sur Zoom © Class

Class lève 105 millions de dollars pour développer sa boîte à outils visant à améliorer l'expérience de classe virtuelle sur Zoom. Cette levée de fonds en série B est menée par SoftBank Vision Fund 2 avec la participation de  GSV Ventures, Emergence Capital, Maven Partners, Owl Ventures, Insight Partners et d'autres encore. La jeune pousse a levé un total de plus de 160 millions de dollars en moins d'un an.

Devoirs, quizz, contrôle,…
Class souhaite améliorer les salles de classe virtuelles et hybrides en ajoutant des outils d'enseignement et d'apprentissage à Zoom. Son logiciel vise à la fois à faciliter l'enseignement et améliorer l'engagement des apprenants. La jeune pousse aide les enseignants à noter les personnes présentes, distribuer les devoirs, faire un quizz ou un contrôle, noter les travaux, surveiller les examens, parler en aparté avec quelqu'un, etc. L'objectif est de proposer des solutions aux professeurs pour qu'ils puissent effectuer virtuellement des activités qui d'habitude se déroulent dans une vraie salle de classe.

Class explique vouloir utiliser ces fonds pour accélérer sa croissance et se développer à l'échelle mondiale sur de nouveaux marchés. "Class a une vision audacieuse pour changer la façon dont le monde apprend, et nous avons connu une demande accrue pour Class non seulement aux Etats-Unis, mais dans le monde entier", affirme Michael Chasen, cofondateur et CEO de Class, dans un communiqué. La jeune pousse assure que sa solution est déjà utilisée aux Etats-Unis et dans une vingtaine d'autres pays.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.