Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Click & Collect, Cash Out... Deliveroo annonce de nouvelles fonctionnalités

A l'occasion de l'annonce de ses résultats 2018, l'entreprise britannique de livraison de repas à domicile Deliveroo dévoile de nouvelles fonctionnalités pour ses clients et ses livreurs. Des lancements prévu dès cette année.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Click & Collect, Cash Out... Deliveroo annonce de nouvelles fonctionnalités
Click & Collect, Cash Out... Deliveroo annonce de nouvelles fonctionnalités © Deliveroo

Six ans après sa création à Londres, Deliveroo voit toujours plus grand : "Lorsque nous nous sommes lancés, notre slogan était de livrer de la bonne nourriture au travers d’une livraison adéquate ('proper food, proper delivery', ndlr)", explique Alessandro Celli, directeur général de Deliveroo pour la région Europe occidentale lors d’une conférence de presse à Londres. "Aujourd’hui notre ambition est de devenir l’Entreprise alimentaire par excellence ('the ultimate food company')".

 

Ce changement d’échelle s’accompagne d’objectifs chiffrés ambitieux : la start-up veut ainsi atteindre 100 millions d'utilisateurs en Europe cette année, comparé aux 60-65 millions aujourd’hui. Rien d’impossible : le groupe, présent dans 14 pays au niveau mondial et  plus de 500 villes, revendique des niveaux de croissance de plus de 100% entre 2017 et 2018.  L’Europe, où Deliveroo opère au travers de 8 pays dont la France, constitue la locomotive du groupe : "C’est en Europe que nous enregistrons notre croissance la plus rapide aussi bien en termes de volumes de commandes que d’acquisition clients", poursuit le responsable régional.


Séduire les consommateurs comme les restaurateurs

Deliveroo veut aussi porter cette année le nombre de restaurants partenaires à 85 000 au travers des différents pays européens. L’accent sera notamment porté sur le développement de 1700 "virtual brands" d’ici fin 2019 (comparé à 1000 aujourd’hui), ces marques virtuelles uniquement disponibles à la livraison et créées à partir de restaurants existants désireux de diversifier leur offre : "Cette fonctionnalité donne la possibilité à nos partenaires de développer de toutes nouvelles expériences", poursuit Alessandro Celli.


L’entreprise, qui compte 2500 salariés dans le monde, veut aussi continuer à capter davantage de restaurants grâce à des fonctionnalités lancées l’an dernier : Marketer, qui permet aux restaurateurs de mettre en place leur propre offre marketing et leurs promotions sur l’application Deliveroo, aurait ainsi déjà permis aux utilisateurs une augmentation des revenus de l’ordre de 30%. Les restaurants peuvent aussi utiliser le portail Restaurant Home, qui offre des données susceptibles d’augmenter les performances.


De son côté, le client se verra aussi proposer des services plus personnalisés : l’algorithme de Deliveroo se basera ainsi sur les commandes précédentes des clients mais aussi sur celles d’utilisateurs aux goûts similaires pour proposer une liste de restaurants adaptés. Une fonctionnalité de "click-and-collect", qui verra prochainement le jour à Londres et dans le reste du Royaume-Uni, devrait aussi être proposée à terme dans les autres pays européens.


Un service de cash Out pour les livreurs

Dans cette équation, les livreurs ne sont pas oubliés. Ces professionnels, dont le nombre devrait doubler à 170 000 en Europe cette année, pourront désormais, s’ils le désirent, être rémunérés le jour-même ou le suivant moyennant des frais de 0,50€ grâce à l’introduction de la nouvelle fonctionnalité "Cash Out" ( littéralement  : retrait) :  "Ces frais doivent servir à couvrir le coût de la transaction bancaire", explique un porte-parole de Deliveroo. "Si les livreurs n’optent pas pour cette possibilité, ils continueront à être rémunérés normalement tous les quinze jours".


Cette expérience a d’ores et déjà été testée sur plusieurs milliers de livreurs en France et s’est montrée, selon le groupe, particulièrement populaire auprès des étudiants et des livreurs du week-end. L’an dernier, l’entreprise de restauration avait introduit une option de dynamic delivery fees, permettant de rémunérer les livreurs en fonction des distances parcourues. Selon Deliveroo, l’outil a permis à 85% des coursiers d’augmenter leur rémunération.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale