Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Clone, un serious game made in Occitanie dédié à l'organisation du travail en milieu hospitalier

Clone, un serious game dédié à l'organisation du travail en milieu hospitalier devrait bientôt être proposé à la commercialisation. Il est le fruit d'un partenariat entre une équipe de recherche de l'Institut national universitaire Champollion, les Instituts de formation en soins infirmiers de l'ex-Midi-Pyrénées et l'ARS Occitanie,

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Clone, un serious game made in Occitanie dédié à l'organisation du travail en milieu hospitalier
Clone propose une bibliothèque de scénarios pédagogiques construits sur la base de l'expérience acquise par les formateurs des IFSI. © Serious Game Research Lab

Depuis la rentrée d'octobre 2018, le prototype d'un nouveau serious game est en bêta test auprès des 1 024 étudiants de 3e année des 11 Instituts de formation en soins infirmiers (IFSI) de l'Ouest de l'Occitanie (périmètre de l'ancienne région Midi-Pyrénées). Son nom : Clone, pour Clinical Organizer Nurse Education.


Après cette première phase de validation et plus de 160 heures d'utilisation en conditions réelles de formation, une version commerciale va être mise au point, pour une diffusion nationale, voire internationale. La recherche d'un partenaire industriel et le montage des accords de valorisation ont été confiés à TTT (Toulouse Tech Tranfer), la Société d'Accélération du Transfert de Technologies de Toulouse Midi-Pyrénées. La mise sur le marché est prévue dans un délai de 6 à 12 mois.


Proposer une bibliothèque de scénarios

Avec Clone, l'objectif est de développer un outil pédagogique capable d'améliorer la formation des étudiants à l'organisation et à la planification des activités de soin infirmier. "Nos personnels infirmiers sont confrontés à une complexification des aspects organisationnels de leur mission, avec le développement de la chirurgie ambulatoire et un turn over en très forte croissance au sein des services", explique Catherine Mercadier, chef de projet au groupement e-santé Occitanie, bras armé de l'ARS (Agence Régionale de Santé).


Il s'agit de plonger très concrètement l'étudiant dans un environnement virtuel qui reprend fidèlement toutes les conditions d'un service hospitalier de médecine générale et de lui proposer une bibliothèque de scénarios pédagogiques construits sur la base de l'expérience acquise par les formateurs des IFSI. "Nous avons développé des mises en situation sur la base de situations professionnelles bien réelles", insiste Catherine Pons Lelardeux, ingénieur informatique, responsable du projet. L'utilisateur du serious game doit analyser chaque situation, proposer une organisation adaptée, démontrer sa capacité à prendre en charge un nombre variable de patients (entre 1 et 14 selon les scénarios proposés) et à gérer l'intervention d'événements imprévus.


L'expertise du Serious Game Research Lab d'Albi

Le projet Clone est né d'une démarche collaborative initiée dès 2017 par l'ARS Occitanie. Il associe les équipes de formation des 11 IFSI de l'ex-région Midi-Pyrénées et le Serious Game Research Lab de l'Institut national universitaire Champollion, à Albi. Ce groupe de recherche pluridisciplinaire, créé en 2007 et spécialisé dans le développement de serious games, n'en est pas à son coup d'essai. Il a déjà à son actif le développement de Mecagenius, une serious game qui a fait ses preuves dans le domaine de l'apprentissage dans les métiers de l'industrie mécanique, ou encore 3DVor, une solution développée pour le compte du CHU de Toulouse en vue de former les personnels des blocs opératoires à la gestion des risques.


Un nouveau projet pour les personnels en Ehpad

La démarche de co-conception engagée entre les IFSI de l'Ouest de l'Occitanie et les équipes du Serious Game Research Lab d'Albi ne devrait pas s'arrêter à la mise sur le marché de Clone. D'autres projets sont déjà l'étude, en vue de décliner le produit en direction d'autres environnements que le milieu hospitalier. Une réflexion est notamment en cours pour développer une version plus adaptée au travail des personnels infirmiers au sein des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale