Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cloud gaming : Sony fusionne PS Plus et PS Now pour répondre à Microsoft

PlayStation repense ses formules d'abonnements de jeu en ligne pour contrer le Xbox Game Pass de Microsoft, qui a conquis plus de 25 millions d'abonnés.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cloud gaming : Sony fusionne PS Plus et PS Now pour répondre à Microsoft
Cloud gaming : Sony fusionne PS Plus et PS Now pour répondre à Microsoft © 2013 Sony Computer Entertainment Inc.

Playstation relance son service de jeu en streaming avec de nouvelles offres, qui fusionnent les anciens abonnements PlayStation Plus et PlayStation Now sous la marque PlayStation Plus. La guerre des consoles se déplaçant progressivement sur le jeu en ligne, l'objectif est de répondre au Xbox Game Pass de Microsoft, lancé en 2017 sur consoles et étendu en 2021 à tout type d'appareil, et qui rassemble plus de 25 millions d'abonnés.

Sony va proposer plusieurs forfaits, entre 8,99 et 16,99 euros par mois, et de 59,99 à 119,99 euros par an. La formule de base ne change pas. Elle comprend le jeu multijoueur en ligne, deux jeux à télécharger gratuitement par mois et des remises exclusives. La deuxième formule (Extra) ajoute un catalogue de 400 jeux PS4 et PS5 (mais pas les nouveautés) et davantage de téléchargements gratuits. La formule la plus chère (Premium) offre en sus un catalogue de classiques sur PS1, PS2 et PSP à télécharger ou en streaming, des jeux PS3 en streaming uniquement, et des versions d'essai étendues pour les nouveautés.

Moins cher que Xbox, mais sans les nouveautés
Sony apporte donc plus de lisibilité à son offre face à un Xbox Game Pass Ultimate qui joue la simplicité. Reste le point épineux de l'accès aux nouveautés dès le jour de leur sortie quand il s'agit des productions maison. Microsoft le propose car il mise beaucoup sur son offre cloud, tandis que Sony se refuse à cannibaliser le marché de l'achat neuf.

En contrepartie, l'abonnement mensuel PlayStation est positionné 3 euros de moins que celui de Microsoft pour un engagement à l'année. Ces nouvelles offres seront disponibles à partir du mois de juin.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.