Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Clubhouse, l'application de chat audio dont tout le monde parle, inspire Facebook

Vu ailleurs Facebook travaille actuellement sur une fonctionnalité capable de concurrencer Clubhouse, l’application de chat audio au succès fulgurant qui est déjà valorisée à un milliard de dollars.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Clubhouse, l'application de chat audio dont tout le monde parle, inspire Facebook
Clubhouse, l'application de chat audio dont tout le monde parle, inspire Facebook © libre de droits

Clubhouse est l’un des sujets actuellement très discutés sur les réseaux sociaux. Ce nouveau réseau social, uniquement accessible sur invitation et sur iPhone, permet de discuter oralement en direct et de passer d’une salle de conversation à une autre.

Fondée en 2020 par deux entrepreneurs, Paul Davison et Rohan Seth, et toujours en phase de test, l'application est actuellement classée parmi les applications les plus populaires sur l’AppStore en Allemagne, Italie, au Japon et en Turquie, et revendique deux millions d’utilisateurs hebdomadaires.

Des salons VIP, disponibles sur invitation
Plus que le principe, ce sont les participants de ces salles de réunion virtuelle qui ont attiré ces derniers jours l’attention. Clubhouse réunit des invités VIP – acteurs, hommes et femmes d’affaires : Mark Zuckerberg, Oprah Winfrey, Jared Leto, Ashton Kutcher ou encore Drake, ainsi que des personnalités du mouvement Black Lives Matter – qui échangent sur des sujets divers et variés ou assurent la promotion de leurs produits. Le patron de Facebook s’est par exemple exprimé sur l'avenir de la réalité augmentée et virtuelle, tandis qu’Elon Musk a répondu aux questions de deux pontes de la Silicon Valley, Sriram Krishnan et Aarthi Ramamurthy, qui animent une émission quotidienne, "Good Time". Aucune session ne peut être enregistrée pour être diffusée plus tard.

L’utilisateur qui a été accepté (chaque utilisateur dispose de deux invitations, pas plus) doit créer son profil, nourrir sa liste d’amis, se faire suivre et s’inscrire à ces salles de discussion. La communication se fait ensuite vocalement. Pas de messages écrits, de hashtags ou de mentions. Un utilisateur peut créer sa propre salle, choisir les participants ou rechercher une salle de réunion par thème. Celle-ci peut accueillir jusqu’à 5 000 personnes simultanément mais la taille des réunions varie selon l’organisateur, qui peut la limiter à une poignée d’invités et d’auditeurs.

Facebook aime s'inspirer de ses concurrents
Toujours à l’affût des tendances et à l’écoute du formidable buzz que connaît actuellement Clubhouse – qui n’est pas sans lien avec le fait de ne pas pouvoir y accéder sans y avoir été convié – Facebook planche sur un projet similaire. L’information, révélée par le New York Times le 10 février, ne précise pas le stade d’avancement de ce projet de réseau social oral, ni la date de son lancement. Mais pour le média américain, l’intérêt de Facebook n'est donc pas surprenant. Le géant californien n’a jamais hésité à copier les bonnes recettes de ses concurrents, à l’instar des Stories et de Reels, largement inspirée de Snapchat et TikTok, lancées en 2016 par Instagram.

Ce nouveau chat audio s’inspirerait largement de Clubhouse. Croit savoir le New York Times, qui cite deux personnes proches du dossier. "Nous connectons depuis de nombreuses années les gens grâce aux technologies audio et vidéo et nous explorons toujours de nouvelles façons d'améliorer cette expérience pour nos utilisateurs" a réagi Facebook par la voix de Emilie Haskell, sa porte-parole. Une réaction qui semble confirmer l’intérêt du réseau social, toujours en quête de nouveaux modes de communication, comme le récent lancement de Rooms, un service de chat vidéo de groupe tout droit inspiré de l’application Zoom.

Twitter travaille également sur un projet similaire, baptisé Spaces, et actuellement disponible en version bêta. Le réseau de microblogging a acquis la start-up Breaker pour muscler son offre audio. Enfin, selon The Verge, l’homme d’affaires Mark Cuban (fondateur de broadcast.com) planche également sur une application audio en streaming appelée Fireside. Clubhouse a levé de son côté 100 millions de dollars en janvier. La start-up, qui a atteint une valorisation de 1 milliard de dollars selon PitchBook, n’est pour le moment pas à vendre.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media