Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

CNN autorisée à expérimenter une couverture de l'actu... avec des drones

CNN et l'agence fédérale de l'aviation américaine ont signé un partenariat qui autorise la chaîne de télévision à tester des drones pour couvrir l'actualité. L'objectif de cette expérience ? Trouver des règles qui permettent d'élargir l'utilisation de ces avions sans pilote dans le domaine civil aux Etats-Unis. 

mis à jour le 14 janvier 2015 à 07H50
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

CNN autorisée à expérimenter une couverture de l'actu... avec des drones
CNN autorisée à expérimenter une couverture de l'actu... avec des drones © David Rodriguez Martin - Flickr - CC

CNN va utiliser des drones pour couvrir l'actualité américaine de façon expérimentale. La chaîne d'information câblée va mener une série de tests avec l'agence fédérale de l'aviation (FAA) du pays, avec laquelle elle a signé un partenariat, indique le groupe dans un communiqué daté du 12 janvier. Ces expériences seront conduites avec l'institut de technologie de Georgie, un centre de recherche d'Atlanta spécialisé dans la high-tech.

Faire progresser la qualité des équipements

L'utilisation par des civils de ces avions sans pilote est très étroitement encadrée aux Etats-Unis. Dans le secteur de l'information, seules quelques entreprises de production ont obtenu des dérogations (dans des contextes particuliers) à l'interdiction d'opérer des drones de la FAA. Cette sévérité est liée aux risques de collisions qui se multiplient avec le nombre d'appareils volant dans un espace aérien donné. Les images capturées par ces robots mettent aussi la vie privée des citoyens en danger.

"Nous voulons faire progresser la qualité des équipements civils et décider des possibilités aujourd'hui ouvertes pour produire des vidéos journalistiques de grande qualité, utilisant différents types de drones et de réglages de caméras", explique dans le communiqué l'un des vice-présidents de CNN, David Vigilante. Et de poursuivre : "Nous espérons que ces efforts vont contribuer au développement d'un écosystème tonique ou des opérateurs de différents types et de tailles variées emprunteront en toute sécurité l'espace aérien américain" avec des drones.

Lélia de Matharel

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale