Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Co-Friend, le système d’analyse d’images qui réduit les temps d’immobilisation des avions

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le prestataire d’ingénierie Akka Technologies lance Co-Friend, une solution de vidéo-surveillance spécialement conçue pour les aéroports. Co-Friend ne s’occupe pas que de sécurité : elle optimise les allées et venues des équipes au sol afin de réduire les temps d’immobilisation des avions.

Co-Friend, le système d’analyse d’images qui réduit les temps d’immobilisation des avions
Co-Friend, le système d’analyse d’images qui réduit les temps d’immobilisation des avions © Akka Technologies

Derrière ses caméras-dômes qui ressemblent à une solution de vidéo-surveillance urbaine classique, Co-Friend cache de l’intelligence. Cette technologie aide les compagnies aériennes à réduire les temps d’immobilisation au sol des avions. Avec à la clé des économies non négligeables, selon Akka Technologies, qui a développé ce système dans le cadre d’un projet de recherche européen.

L’ingénieriste (11 000 salariés, 925 millions d’euros de chiffre d’affaires) a mis au point une série d’algorithmes de reconnaissance de forme afin de repérer les mouvements des agents et des véhicules qui s’affairent autour de l’appareil entre deux vols. Remplissage des réservoirs, maintenance, toutes les opérations sont surveillées par un système central, afin que les gestionnaires de flottes puissent suivre en temps réel l’avancement des opérations depuis leur poste de contrôle.

Intelligence artificielle

Selon Akka Technologies, Co-Friend est doté d’une forme d’intelligence artificielle. Non content de mettre en évidence des inefficacités dans le déroulement des opérations et de générer des alertes en cas de problème de sécurité, il serait également capable d’apprendre par lui-même pour aider à la prise de décision.

Le projet, démarré en 2008, est aujourd’hui opérationnel. Un démonstrateur est actuellement en fonction à l’aéroport de Toulouse-Blagnac.

Frédéric Parisot

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale