Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Coca-Cola Amatil assouplit sa relation client dans le cloud

Pour absorber les fluctuations importantes de son activité, Coca-Cola Amatil, qui gère la marque américaine de boissons en Asie Pacifique, a décidé de migrer ses applications de gestion de la relation client sur le cloud d’IBM en Australie. À la clé, des économies et des gains d’agilité.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Coca-Cola Amatil assouplit sa relation client dans le cloud
Coca-Cola Amatil assouplit sa relation client dans le cloud © Iboy-daniel - Flickr - C.C.

Passer au cloud. C’est le sens de l’accord de plusieurs millions de dollars conclu par Coca-Cola Amatil avec IBM. La filiale du géant américain des boissons en Australie va migrer ses applications de planification et gestion des relations avec ses clients dans la zone Asie Pacifique vers SoftLayer, la filiale de cloud d’infrastructure de Big Blue. La migration devrait être achevée dans six mois. Les applications concernées seront hébergées dans les deux nouveaux datacenters de SoftLayer en Australie : Melbourne ouvert en 2014 et Sydney mis en service cette année.

La demande de boissons fluctue fortement en fonction de facteurs tels que l’augmentation de la température météorologique ou la tenue de grands événements (matchs sportifs, concerts…). Coca-Cola Amatil mise sur la flexibilité du cloud pour absorber plus vite et à moindres coûts les fluctuations que ceci induit sur son activité. La société pourra en effet provisionner les capacités informatiques en fonction des besoins et ne payer qu’à l’usage. À la clé, des gains d’agilité mais aussi des économies substantielles par rapport à une infrastructure informatique en propre dimensionnée pour les pics d’activités.

paiement à l'usage

"Notre activité requiert un service client au plus haut niveau 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, commente Barry Simpson, directeur informatique de Coca-Cola Amatil dans le communiqué commun avec IBM. Nous devons avoir les produits que nos clients veulent acheter sur étagères à n’importe quelle heure de la journée et de la nuit. Nous avons affaire à un grand volume de transactions qui varie fortement en fonction de la localisation, du jour, de la saison, etc. Le passage au cloud de SoftLayer nous offre la flexibilité, la résilience et la fiabilité exigées par notre service client, tout en nous libérons des investissements informatiques nécessaires."

Ce projet prolonge l’accord de plusieurs millions de dollars sur cinq ans signé en 2014 pour le transfert des applications fondamentales de gestion SAP de Coca-Cola Amatil vers le cloud d’IBM à Sydney.

Ridha Loukil

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale