Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Coinhouse lève 40 millions d'euros pour devenir une "crypto-banque" privée

Levée de fonds La plateforme française de trading et d'investissement en crypto-actifs a réalisé un tour de table auquel participe la banque Oddo BHF. C'est la première fois qu'un acteur de la finance traditionnelle investit dans un acteur spécialisé dans les cryptomonnaies en France.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Coinhouse lève 40 millions d'euros pour devenir une crypto-banque privée
Coinhouse lève 40 millions d'euros pour devenir une "crypto-banque" privée © Art Rachen/Unsplash

Moins de cinq mois après avoir levé 15 millions d'euros en série B, la bourse française de cryptomonnaies Coinhouse a annoncé le 7 juin une levée de fonds de 40 millions d'euros, menée auprès de la banque franco-allemande Oddo BHF, des fonds True Global Ventures, Raise Ventures, Tioga Capital, XAnge Siparex Innovation, CF Partners, ConsenSys, Expon Capital, ainsi que plusieurs family offices et business angels. C'est la première fois qu'une banque investit dans ce type d'activité, ce qui marque un tournant dans l'intérêt que porte la finance traditionnelle au monde de la cryptomonnaie.

"Nous sommes convaincus que les technologies blockchain vont redéfinir les contours de nombreuses industries, dont la finance", commente Benoît Claveranne, Chief Transformation & Development Officer chez ODDO BHF, dans un communiqué.
 

evoluer vers la gestion d'actifs...

Fondée en 2015, Coinhouse a été la première plateforme d'échange à être enregistrée comme prestataire de services sur actifs numériques (PSAN) en France, en 2020. Aujourd'hui, elle cherche à évoluer vers une activité de "crypto-banque", en se développant dans la gestion de crypto-actifs et le paiement en cryptomonnaie. Grâce à ce tour de table, l'entreprise souhaite également accélérer son expansion internationale en doublant son chiffre d'affaires à l'étranger cette année, notamment au Luxembourg, et étudier les opportunités de croissance externe.

La plateforme a déjà jeté les bases de son nouveau positionnement. Elle a lancé fin 2021 un livret d'épargne en tethers. Elle propose également une offre de gestion pilotée avec plusieurs profils de risque, comme on en trouve dans la banque pour les produits contenant des actions, ainsi que plusieurs portefeuilles d'investissement profilés.

...en se concentrant sur le b2b

Ces services sont disponibles à la fois pour les particuliers et les entreprises, auxquelles Coinhouse propose également un mandat de gestion pour investir en bitcoin et en ethereum, à la manière d'une banque privée. La start-up accompagne par ailleurs les marques qui cherchent à se développer dans les métavers et à commercialiser des NFT. Le B2B représente près de 30% de son chiffre d’affaires.

Coinhouse indique sur son site gérer plus de 350 000 comptes. Elle emploie une centaine de salariés. A l'origine filiale de la licorne française Ledger sous le nom de La Maison du Bitcoin, elle est devenue indépendante en 2018 en se rebaptisant Coinhouse. Son directeur général Nicolas Louvet confiait aux Echos en début d'année que la société était rentable depuis fin 2020.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.