Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Comment Boursorama compte draguer de nouveaux clients chez Blablacar

Cas d'école Boursorama drague les membres du site de covoiturage Blablacar. A partir de ce 8 décembre, ils peuvent ouvrir un compte courant au sein de la banque et se voir offrir 50 euros. 

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Comment Boursorama compte draguer de nouveaux clients chez Blablacar
Marie Cheval, PDG de Boursorama © Boursorama
Boursorama va recruter ses clients chez Blablacar. Les 8 millions de membres français du site de covoiturage, qu'ils soient conducteurs ou passagers, peuvent s'ils le souhaitent ouvrir un compte courant sur le site de la banque en ligne et se voir offrir 50 euros, dans le cadre d'un nouveau partenariat annoncé ce 8 décembre par les deux entreprises. 
 
Ils peuvent recevoir 75 euros supplémentaires s'ils prennent une carte bancaire (gratuite pour la première fois dans le cadre de cette offre, et sans conditions de revenus) et à nouveau 75 euros pour l'ouverture d'un compte sur livret. Ces 150 euros sont versés par tranche de 15 euros maximum, à chaque fois que les covoitureurs réalisent un trajet avec Blablacar (si leur déplacement ne leur coûte que 10 euros, leur compte n'est crédité que de cette somme).
 
 
une offre valable 2 ans
Cette offre, qui démarre le 8 décembre, sera valable pendant deux ans. "Pour en bénéficier, les passagers doivent régler sur le site de trajets partagés avec leur carte Boursorama, et les conducteurs recevoir les paiements sur leur compte ouvert au sein de la banque en ligne", précise le PDG de l'entreprise Marie Cheval, au cours d'une conférence de presse. Elle tient à ce que les comptes ouverts soient actifs. 
 
Cette offre va permettre à la banque aux 750 000 clients de recruter de nouveaux fidèles, pour atteindre ses objectifs de 2 millions d'inscrits d'ici 2020. Cette politique de conquête n'est pas particulièrement dispendieuse pour la société : "Le coût de cette offre pour Boursorama est comparable à celui de l'acquisition d'un nouveau client par les voies traditionnelles", souligne la dirigeante. 
 
 
rajeunir sa base d'abonnés
L'entreprise compte ainsi rajeunir sa base d'abonnés, qui ont aujourd'hui 40 ans en moyenne. Un tiers des membres de Blablacar ont entre 18 et 25 ans, un tiers entre 25 et 35 ans. Une cible intéressante pour la banque, qui mise sur ces étudiants fauchés aujourd'hui mais au fort potentiel. 
 
Cette offre permettra aux membres de Blablacar de réaliser des économies substantielles pendant deux ans. Mais il n'est pas certain que les nouveaux clients de la banque utilisent leur compte pour leurs achats courants, et au-delà de cette limite de temps... sauf s'ils sont convaincus par la qualité du service Boursorama, qui se qualifie de banque la moins chère de France. 
 
 
La part de marché du groupe va progresser
L'entreprise ne craint pas de siphonner les adhérents de la Société Générale, dont elle est une filiale à 100% : "Le groupe a trois marques distinctes et concurrentes. Nous ne capterons pas plus de clients Société Générale que de clients Crédit Agricole. La part de marché générale du groupe va donc augmenter, les actionnaires seront satisfaits", sourit la dirigeante. 
 
Les objectifs de cette collaboration sont clairs pour Boursorama, mais moins pour Blablacar. "Tous les partenariats que nous tissons avec des entreprises extérieures visent à faciliter la vie de nos membres et à leur permettre de réaliser des économies", indique simplement Frédéric Mazzella, le patron et fondateur du site de covoiturage. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale