Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Comment ContentSquare a dompté son hypercroissance grâce à Fly The Nest

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Cas d'école En l'espace de deux ans, l'entreprise ContentSquare est passée de 40 à 250 collaborateurs regroupant 17 nationalités différentes. Pour gérer cette hypercroissance, la start-up spécialiste du parcours client en ligne a fait appel à une autre start-up : Fly The Nest. Elle lui a permis de créer une dynamique collective en impliquant ses employés dans la définition de la vision, des objectifs et de la culture de l'entreprise. Témoignage.

Comment ContentSquare a dompté son hypercroissance grâce à Fly The Nest
Comment ContentSquare a dompté son hypercroissance grâce à Fly The Nest © ContentSquare

Fin 2016, ContentSquare s'apprête à finaliser une levée de fonds de 18 millions d'euros. La start-up parisienne qui édite une plate-forme d'analyse de l'expérience utilisateur à destination des e-commerçants connaît alors sa première phase d'hypercroissance. "J'ai rejoint la société à ce moment pour prendre en charge toutes les opérations. Je suis devenu le bras droit du fondateur, Jonathan Cherki. Lui se concentrait sur le développement et moi sur la structuration d'une organisation et le management des équipes", raconte Nicolas Fritz, COO de ContentSquare. "Le produit et le timing étaient parfaits. Nous savions que nous avions l'opportunité de devenir numéro un mondial dans notre secteur. Mais il fallait lever des fonds, recruter du monde, accélérer à l'international et notamment aux Etats-Unis", poursuit-il.

 

Créer une vision collective

Le fondateur de ContentSquare prend donc la décision de s'installer à New York pour développer l'activité de l'entreprise sur le marché américain. Ce départ n'est pas anodin car depuis la création de l'entreprise, en 2013, "tout le mode de management était très centré sur l'énergie du fondateur et sur sa vision", explique Nicolas Fritz. Il faut alors anticiper et compenser cette délocalisation : "Il fallait créer un collectif extrêmement fort pour que toute cette énergie émulée par Jonathan se démultiplie à l'intérieur de l'entreprise", analyse Nicolas Fritz. "Notre problématique collait pile-poil avec la proposition de valeur de Fly The Nest qui consiste à engager une équipe de façon très forte autour d'un projet".

 

La start-up qui coache les autres start-up

La start-up Fly The Nest se situe à la frontière du conseil, du coaching et de la formation. Cofondée par Erwan Rozier et Cédric Mao, elle accompagne les scale-up (start-up en forte croissance) pour les aider à se structurer et à fédérer et engager leurs collaborateurs autour d'un projet et d'une forte culture d'entreprise. Sa conviction : l'engagement augmente le bien-être et la performance au travail.

 

 Dans le cadre d'un séminaire, les équipes de Fly The Nest proposent donc au fondateur de définir sa vision à long terme et aux collaborateurs de définir la vision à moyen et court terme. "Chez nous, le long terme c'est trois ans et le moyen et court terme c'est un an et six mois, précise Nicolas Fritz. En définissant la vision à moyen et à court terme, les équipes se l'approprient", poursuit-il. La deuxième étape consiste à demander aux collaborateurs de définir eux-mêmes les résultats qu'ils doivent atteindre pour rendre cette vision concrète. Dans le jargon de la start-up, c'est le "master plan".

 

Identifier Des valeurs fortes pour aiguiller toutes les décisions

Le troisième et dernier pilier repose sur la culture de l'entreprise. "Il y avait une culture forte chez ContentSquare mais elle n'était pas du tout formalisée. L'enjeu consistait à déterminer quelle était l'âme de ContentSquare et de savoir comment la conserver dans une période de forte croissance", se souvient Erwann Rozier, cofondateur de Fly The Nest. L'exercice proposé consiste alors à faire émerger des valeurs du collectif qui serviront ensuite de socle pour la prise de décisions dans différents domaines : management, définition des objectifs, recrutement, entretien individuel, etc.

 

Chez ContentSquare, les valeurs qui émergent sont l'ambition, l'esprit d'équipe, la créativité, l'enthousiasme et l'unicité. "Lorsqu'on fait un entretien de recrutement, on peut très bien être amené à interroger le candidat sur son aversion et sa perception du risque. Nous faisons aussi la promotion de la créativité et lors des entretiens nous aimons voir des gens qui sont enthousiastes car c'est de l'énergie à apporter au collectif", commente Nicolas Fritz.

 

Devenir autonome

Depuis l'accompagnement proposé par Fly The Nest, ContentSquare a procédé à une nouvelle augmentation de capital de 42 millions de dollars. En l'espace de deux ans, les effectifs sont passés de 50 à 250 collaborateurs représentant 70 nationalités et la "scale up" prévoit d'atteindre très prochainement les 300 personnes. ContentSquare organise désormais des séminaires tous les six mois au cours desquels la vision à court terme et les résultats sont redéfinis en équipe.

 

Taille des effectifs oblige, 100% des salariés ne participent plus à chacun des séminaires. Les réunions regroupent 30 participants, dont 20 sont issus du top management et une dizaine du reste de l'entreprise, de n'importe quel échelon et de n'importe quelle zone géographique. "Ils nous apportent une vision terrain très forte et ce sont aussi des relais importants pour diffuser le plan d'action", raconte le directeur des opérations, qui se félicite aujourd'hui d'avoir acquis une autonomie sur la gestion de la croissance de l'entreprise.

 

En revanche, ContentSquare et Fly The Nest ont conservé une grande proximité. "Ils sont un peu devenus des membres de la famille", confie Nicolas Fritz, qui fait appel périodiquement à la start-up. Le courant est si bien passé entre les deux équipes qu'un collaborateur de ContentSquare a même quitté l'aventure pour rejoindre celle Fly The Nest. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale