Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Comment Continental limite les e-mails

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Comment Continental limite les e-mails
Comment Continental limite les e-mails

En 2011, Continental souhaite regrouper toutes ses applications internes (intranet, messagerie instantanée, carnet d’adresses…), en y ajoutant une dimension réseau social. Le projet Connext est lancé. À mi-chemin entre Facebook, MSN et Twitter, Connext permet aux collaborateurs de communiquer, de créer des blogs, de partager des fichiers et d’accéder au système CRM (suivi de la relation client). Un outil de partage de savoir-faire est également mis en place, à la façon d’un wiktionnaire interne qui permet aux salariés de diffuser leurs connaissances sur des technologies ou des processus internes à l’entreprise. Pour faciliter l’adoption de ce nouveau réseau social, Continental génère automatiquement une page de profil par employé (hors opérateurs de production).

Des référents, chargés d’en promouvoir l’utilisation, sont désignés sur chacun des sites. Le groupe compte ainsi 500 pilotes Connext, dont une douzaine en France. Affichant aujourd’hui plus de 55 000 utilisateurs, ce réseau social contribue fortement à la réduction du nombre d’e-mails échangés entre les collaborateurs. "Chaque fois que l’on organisait un séminaire de travail, entre les invitations, les discussions autour de l’organisation et les managers mis en copie, tout le monde était surchargé d’e-mails, rapporte Sarah Pieper, la pilote Connext pour le site Continental de Gennevilliers. Désormais, ce genre d’échanges passe uniquement par le réseau social et les boîtes mails ne sont plus polluées." 

Frédéric Parisot

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale