Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Comment EDF s'approprie la réalité virtuelle et la réalité augmentée pour dynamiser le tourisme industriel

Dans les Pyrénées, EDF a décidé de mobiliser plusieurs start-up régionales pour offrir de nouvelles expériences basées sur les technologies numériques aux visiteurs de ses centrales hydroélectriques. Démonstrations en  réalité virtuelle et réalité augmentée à Pragnères et Saint-Lary, dans les Hautes-Pyrénées.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Comment EDF s'approprie la réalité virtuelle et la réalité augmentée pour dynamiser le tourisme industriel
Le téléphérique de Pragnères (65) bientôt ouvert au grand public en réalité virtuelle. © EDF - Jean-Marie Taddei

Depuis très longtemps EDF ouvre largement ses sites de production au grand public, avec une prédilection pour ses barrages et ses usines hydroélectriques. "C'est même devenu au niveau national une référence en matière de tourisme industriel", se félicite Christian Caussidery, directeur de l'agence EDF "Une Rivière, un Territoire – Vallées des Pyrénées et du Tarn", basée à Tarbes (Hautes-Pyrénées) et Foix (Ariège).


Mais comme pour toutes les autres activités touristiques, il convient de savoir se renouveler. Pour redynamiser l'animation au sein de ses espaces découverte, EDF a donc décidé de mobiliser les nouvelles technologies du numérique pour développer de nouveaux outils à la fois pédagogiques et ludiques. Au programme : réalité augmentée et réalité virtuelle, avec deux premiers démonstrateurs, disponibles dès cet été, à Saint-Lary et Pragnères, dans les Hautes-Pyrénées.


La réalité augmentée pour découvrir les alentours de Saint-Lary

A Saint-Lary, environ 6 500 visiteurs ont franchi les portes de l'Espace découverte d'EDF en 2018. Cet espace d'accueil du public, aménagé sur le site de la centrale hydroélectrique, a déjà été entièrement renouvelé en 2016, avec des maquettes et la projection de films pour rendre la visite plus ludique et attrayante, avec une plate-forme en surplomb de la salle des machines pour une immersion au plus près du quotidien des exploitants. Le site va bientôt offrir une nouvelle expérience à ses visiteurs, grâce à un partenariat avec la start-up tarbaise Youstiti, créée en mars 2018 et spécialisée dans le développement de nouveaux concepts d'applications mobiles innovantes et connectées pour sites de loisirs.


Il s'agit de proposer aux visiteurs plusieurs itinéraires de découverte autour du village de Saint-Lary-Soulan, qui seront balisés par des tracés GPS et visualisables dans l’application tout au long de l’itinéraire. Ces parcours seront jalonnés de points d’intérêts (office du tourisme, monuments, cours d'eau...). A chacune de ces balises, le promeneur aura accès, en réalité augmentée, à des informations touristiques et culturelles. Avec un focus tout particulier sur l’usine hydroélectrique de Saint-Lary et le chantier de remplacement de ses conduites forcées. Une vidéo souvenir, composée de différentes séquences vidéos de chaque point d'intérêt, sera automatiquement générée pour chaque usager ayant effectué un parcours.


Immersion en réalité virtuelle à Pragnères

Sur l'espace découverte de l'usine hydroélectrique de Pragnères, c'est une expérience inédite de réalité virtuelle qui sera proposée. Mise en service en 1954, la centrale de Pragnères, la plus importante usine pour la production hydroélectrique de la chaîne des Pyrénées, fait partie d’un système complexe au cœur des Vallées de Gavarnie. Pour cet aménagement, on dénombre 40 kilomètres de galeries, quatre barrages, une trentaine de prises d’eau, une centrale de production et deux stations de pompage.


Grâce au projet développé en partenariat avec l'agence digitale Otidea (7 salariés, 550 000 euros de chiffres d'affaires), basée à Tarbes, les visiteurs, équipés de casques et lunettes vont pouvoir "suivre", en moins de 10 minutes, tout le cheminement de l’eau, des lacs de montagnes jusqu'aux turbines, en passant par les galeries et conduites forcées. Clou du spectacle : une balade virtuelle spectaculaire avec le téléphérique d'accès à la station de pompage en altitude, réservé aux transports des équipes d'EDF. "Effet 'Waouh !' garanti", insiste Christian Caussidery.


Ces deux premiers démonstrateurs seront mis en service dès la fin juillet 2019 et seront testés tout l'été par les visiteurs de passage. D'autres projets sont déjà dans les cartons, dont un jeu de découverte grandeur nature autour de l'usine hydroélectrique de Sabart, en Ariège. Un projet en cours de développement avec l'agence de création et de production numériques ariégeoise Digitanie, dont le démonstrateur devrait être prêt pour la fin de l'année 2019. Le terrain de jeu offre encore de nombreuses possibilités. Rien que sur le grand Sud-Ouest, EDF Hydro a en charge l'exploitation et la maintenance de 73 barrages et de 121 centrales hydroélectriques répartis sur une dizaine de départements. 
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale