Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Comment l'open source peut transformer le retail

Tribune Le secteur du commerce et de la distribution est traditionnellement servi par des technologies propriétaires et fermées, développées par des acteurs spécialisés. Mais cela peut et doit changer avec l'essor de l'open source, qui ouvre de nouvelles possibilités. Benoit Jacquemont, cofondateur et chief technical officer d'Akeneo, passe en revue les avantages de cette approche dans cette tribune.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Comment l'open source peut transformer le retail
Comment l'open source peut transformer le retail

"Innover ou mourir" est devenu le mantra des entreprises partout dans le monde et dans tous les secteurs. Le retail n’y fait pas exception : avec une croissance du e-commerce qui se poursuit à un rythme rapide avec des revenus annuels estimés à 6,54 milliards de dollars en 2022, les marques sont conscientes de la nécessité d’investir dans une profonde transformation numérique.  

Les retailers sont confrontés à une concurrence féroce et à un défi de taille pour faire face à la demande exponentielle des clients. Les technologies open source peuvent fournir un avantage certains aux retailers, et un nombre croissant d’entre eux prennent conscience de leur potentiel. Aujourd’hui, plus de la moitié des sites internet à travers le monde fonctionnent sur des logiciels open source et on peut en dire autant pour plus de 80% des smartphones qui reposent sur le système d’exploitation Android. Mais quels sont exactement les principaux avantages des solutions open source pour l’e-commerce ?

Succès de la clientèle
En choisissant un code en open source, les entreprises peuvent être plus agiles et mettre en œuvre des services et outils répondant aux besoins spécifiques de leurs clients. La marque de cosmétiques Lush, par exemple, a été pionnière de l’open source dans son secteur en adoptant la plate-forme Drupal en 2016. En utilisant un logiciel de gestion de contenu afin de proposer des expériences numériques, la société a pu mettre en ligne un site web e-commerce le plus complet et innovant depuis sa création. Le détaillant de cosmétiques a également migré vers la plate-forme cloud Acquia dans le cadre de sa stratégie plus large d’adoption de logiciels open source pour l’ensemble de l’organisation.

Myer, le plus ancien et plus important "grand magasin" d’Australie, a été confronté au défi de gérer les informations produits de ses fournisseurs qui étaient souvent incorrectes ou incohérentes. Il s’agissait d’un véritable problème qui nuisait à l’expérience d’achat pour ses clients pour lequel l’entreprise avait besoin de trouver une solution qui offrait plus de personnalisation, sans pour autant repartir de zéro.

C’est ainsi que Myer a sélectionné une solution de gestion de l’information produit (PIM) exécutée sur un modèle de plate-forme open source avec des fonctionnalités API. Grâce à cette solution, Myer aide dorénavant les fournisseurs à télécharger leurs données directement sur le PIM bénéficiant ainsi d’informations produit plus convaincantes, cohérentes et précises pour chacun d’entre eux. Les fournisseurs peuvent facilement voir quelles informations doivent être ajoutées ou améliorées avant qu’un produit ne soit mis en ligne.

Les consommateurs d’aujourd’hui, en particulier ceux qui viennent d’Instagram, n’ont pas de temps à perdre à chercher des informations ou données produit. S’ils ne trouvent pas les détails espérés rapidement, ou si l’information est incorrecte, c’est un échec pour tout le monde. C’est pourquoi les données produits doivent plus que jamais être précises, cohérentes et faciles à trouver. Une solution open source peut répondre à ces attentes et fidéliser les clients.

Talent mondial
Les disparités mondiales en matière de compétences numériques ont été largement signalées ces dernières années et c’est pourquoi la communauté open source est aujourd’hui si attrayante pour les entreprises. L’essence même de la technologie open source est sa communauté collective, avec des individus ambitieux et des entreprises innovantes qui s’efforcent d’atteindre le même objectif : rendre les technologies accessibles à tous, plus efficaces et plus sûres.

Cette communauté peut non seulement livrer plus d’idées, mais est également plus rapide à réagir et à s’entraider en partageant ses solutions face à des problèmes communs, ce qui accélère l’innovation pour tous les acteurs de l’industrie. D’ailleurs, les plus grandes communautés open source sont souvent composées d’entreprises concurrentes. Par exemple, la Cloud Native Computing Foundation sert de plateforme neutre pour des acteurs clés tels qu’Amazon, Microsoft et Google qui échangent leurs idées et travaillent sur des projets communs, y compris Kubernetes, Prometheus et Envoy.

L’open source est également un moyen beaucoup plus rentable d’explorer différentes options et de créer de nouvelles solutions, avec des outils spécialement conçus pour l’utilisateur final.  

Liberté et flexibilité
Les entreprises actuelles doivent savoir qu’elles sont légitimes à exiger transparence et collaboration envers leurs fournisseurs de solutions logicielles. Les modèles verrouillés qui engendrent des frais de sortie coûteux sont d’un autre temps et susceptibles de freiner une entreprise tournée vers l’avenir qui souhaite pérenniser ses services.

En revanche, les solutions les plus performantes, produites par la dynamique de la communauté open source, assurent aux entreprises une prise de contrôle du code, pour maintenir leur liberté et leur flexibilité au fur et à mesure qu’elles innovent et se développent. C’est précisément pour cette raison, ainsi que pour des économies de coûts, qu’Amazon a soutenu le projet open source DENT.

Dans le monde en évolution constante du e-commerce, les entreprises qui profitent des logiciels open source peuvent protéger leurs canaux de vente, en obtenant des coûts plus bas et en mettant leurs produits plus rapidement sur le marché. Cette technologie peut également aider les retailers à différencier leurs offres. Il y a une immense valeur dans la technologie open source pour les retailers. En utilisant le code source public, les marques peuvent s’assurer que leurs services seront plus puissants et plus flexibles que jamais.

Benoit Jacquemont, cofondateur et chief technical officer d'Akeneo


Les avis d'experts sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs et n'engagent en rien la rédaction de L'Usine Digitale.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media