Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Comment la réalité virtuelle a raccourci le temps de conception du nouveau Hummer GMC

Vu ailleurs General Motors devrait commercialiser son Hummer GMC électrique en un temps record. Le constructeur compte débuter sa commercialisation moins de trois ans après avoir commencé à travailler dessus. L'utilisation de la réalité virtuelle pour concevoir le véhicule et valider son design auprès des dirigeants est pour beaucoup dans l'accélération de ce processus.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Comment la réalité virtuelle a raccourci le temps de conception du nouveau Hummer GMC
Comment la réalité virtuelle a raccourci le temps de conception du nouveau Hummer GMC © GMC

La réalité virtuelle est de plus en plus utilisée par l'industrie automobile. Déjà avant la pandémie de Covid-19, qui n'a fait que renforcer cette tendance et faciliter son acceptation auprès des salariés, les constructeurs se tournaient vers cette technologie. En accélérant les phases de conception et de mise sur le marché, les constructeurs peuvent logiquement produire plus de nouveaux véhicules ou réaliser plus de mises à jour de modèles existants. Cela entraîne plus de ventes et de profits.

Par exemple, General Motors développe le GMC Hummer EV, son dernier véhicule électrique, en un temps record grâce à cette technologie, rapporte CNBC. Ce qui historiquement aurait pris cinq à sept ans au constructeur automobile, pour développer et lancer un nouveau produit, devrait être fait en moins de 3 ans. Mary Barra, la CEO, a qualifié sur Twitter ce processus de développement de "nouvelle référence dans la capacité de GM à mettre rapidement un produit électrique sur le marché".

Les outils de VR vont devenir la norme
Alors que les tests de validation se poursuivent, GM espère lancer le Hummer GMC à l'automne prochain, soit deux ans et demi après avoir commencé à travailler sur ce véhicule (en avril 2019). Le processus de développement est accéléré grâce à l'utilisation d'une plateforme modulaire mise en place par GM pour ses véhicules électriques et l'utilisation de nouveaux outils, dont des technologies de réalité virtuelle. Ces technologies facilitent le travail à distance des employés et la validation du véhicule auprès des responsables.

"Notre hiérarchie nous a mis au défi de commercialiser rapidement le Hummer électrique, en utilisant nos outils analytiques, notre ingénierie assistée par ordinateur et en faisant moins de tests de véhicules physiques, ce qui est là où nous en sommes actuellement, a expliqué Al Oppenheiser, un ingénieur en chef sur ce projet. Cela va devenir la norme pour tous les programme chez General Motors".

Validation du véhicule auprès des dirigeants
Avant l'éclatement de la pandémie en Amérique du Nord, les équipes de GM avaient déjà utilisé des outils de réalité virtuelle pour travailler sur le design intérieur du véhicule et son ingénierie. Pour le Hummer GMC, aucun modèle réduit ni sculpture en argile n'a été utilisé pour la conception initiale du véhicule, contrairement à leur habitude. Toutefois, des éléments physiques traditionnels ont été utilisés en combinaison avec les technologies virtuelles pour les étapes de validation avancées, rapporte CNBC.

Le constructeur a rapidement renforcé ses investissements pour accroître la disponibilité de ces technologies au début de la pandémie, relate Michael McBride, global director of GM’s design business operation, auprès de CNBC. Mais GM a refusé de préciser auprès de CNBC le montant de ses investissements dans cette technologie. Toutefois, le constructeur est au milieu d’un effort de plusieurs milliards de dollars qui a débuté en 2012 tendant à transformer les technologies de l'information de l’entreprise.

Volvo et Ford se tournent vers la VR
GM n'est pas le seul à utiliser cette technologie. Volvo a récemment mis en avant l'utilisation de casques de réalité virtuelle avec une combinaison haptique et le moteur de jeu Unity afin de faciliter la conception de ses véhicules et de ses systèmes avancés d'aide à la conduite.

Ford, relate CNBC, a demandé à une de ses équipes de conception numérique de créer des environnements virtuels et mettre en place des modèles générés par les outils de conception assistée par ordinateur dans l'environnement. Cet ensemble permet aux équipes de voir et valider les changements réalisés sur un véhicule en développement. Les équipes design ayant aussi beaucoup utilisé la réalité virtuelle durant la pandémie pour tenir des réunions et travailler sur les véhicules dans ce studio virtuel.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media