Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Comment le logiciel IoT Inspector permet de savoir quand nos objets connectés nous espionnent

Alors que les objets connectés sont en proie à des brèches de sécurité, l’université américaine de Princeton a développé l'application IoT Inspector. Facile d'utilisation et économique, la solution permet d'analyser l'activité de potentiels espions. L'arroseur arrosé.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Comment le logiciel IoT Inspector permet de savoir quand nos objets connectés nous espionnent
Comment le logiciel IoT Inspector permet de savoir quand nos objets connectés nous espionnent © Google

L’application connaîtrait déjà un succès au-delà des espérances de ses concepteurs. Lancée par des chercheurs de l’université de Princeton (Etats-Unis) en avril 2019, IoT Inspector permet de pallier les brèches de sécurité auxquelles sont confrontés les objets connectés. Le logiciel est téléchargeable en open source et compatible avec MacOS et Linux… avant Windows, attendu ce mois-ci.

 

Jusqu'à 50 objets connectés en simultané

Enceintes, montres, robots… Les objets connectés se font toujours plus nombreux dans notre quotidien. Concrètement, le logiciel analyse les données de trafic réseau des différents appareils. L’utilisateur est alors à même de suivre leur fonctionnement et de repérer toute activité anormale. Testé en laboratoire, IoT Inspector a par exemple mis en évidence qu’un lecteur Chromecast cherchait régulièrement à entrer en contact avec les serveurs de Google… alors qu’il n’était pas utilisé.

 

De la même manière, une ampoule intelligente de la marque Geeni échangeait vraisemblablement en permanence avec le cloud. Celle-ci émettait des données en quantité vers une URL dont le domaine appartient à une entreprise chinoise… dont le produit-phare est une plateforme de contrôle des objets connectés. Ces illustrations ont fini de convaincre les chercheurs de la nécessité de rendre accessible à tous un logiciel simple d’utilisation pour se prémunir de ce type de mésaventure. Aucun besoin d’être un expert en informatique pour maîtriser IoT Inspector, contrairement aux autres solutions du marché.

 

 

Capable de suivre en simultané l’activité de 50 appareils différents, l’application affiche encore quelques limites. Elle n’est pour l’heure compatible qu’avec les navigateurs Firefox et Google Chrome. L’université de Princeton avertit par ailleurs les utilisateurs que ses chercheurs auront eux-mêmes accès aux données des objets connectés en question. "Dans le strict intérêt académique", précise la célèbre institution américaine. Mieux vaut prendre connaissance de la FAQ dédiée avant de se lancer.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale