Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Conseil : Capgemini et IBM songent déjà à l'après-crise

Dans le contexte de récession mondiale qui touche l'ensemble des entreprises, les deux groupes réorganisent leurs activités de conseil.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Conseil : Capgemini et IBM songent déjà à l'après-crise
Conseil : Capgemini et IBM songent déjà à l'après-crise

Les cabinets de consulting ont-ils vocation à aider les entreprises à préparer leur sortie de crise ? En tout cas, ils s'y préparent. Capgemini et IBM viennent d'annoncer une réorganisation de leurs activités respectives dans le conseil afin de s'adapter au nouveau contexte économique. Une réorganisation qui a en toile de fond la volonté de faire jouer au maximum les synergies avec les autres divisions de leurs maisons mères.

Capgemini vient de rassembler toutes ses activités de consulting à l'international dans Capgemini Consulting, une nouvelle branche conseil - 4 000 consultants dans plus de 30 pays - dirigée par Pierre-Yves Cros, son ex-directeur en charge de la stratégie. Le groupe, qui se présente comme « le plus grand cabinet de conseil européen », espère ainsi aider les entreprises à faire face à la mondialisation accrue et à la récession avec « des projets de transformation à long terme. » Il devrait notamment être plus à même de répondre aux attentes des entreprises en leur offrant une présence mondiale, en s'appuyant sur différentes technologies (de la modélisation 3D aux réseaux sociaux, en passant par les espaces de travail collaboratif) et en dégageant davantage de synergies avec les autres entités de Capgemini.

Acquéreur de PricewaterhouseCoopers Consulting en 2002, IBM - qui revendique aujourd'hui lui aussi 4 000 consultants - affiche des objectifs assez proches. Sa nouvelle organisation (IBM Business Analytics and Optimization Services) devrait selon lui davantage s'appuyer sur son expertise de plusieurs secteurs verticaux et ses activités dans la recherche, la gestion de l'information, les mathématiques, le décisionnel et l'analyse de données. L'objectif in fine étant d'aider les entreprises à accélérer les prises de décision et à mieux appréhender les conséquences de chaque choix.

Christophe Dutheil

A lire aussi :

BearingPoint se place sous la protection de la loi américaine sur les faillites

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale