Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La France est-elle prête pour l'industrie du futur ?

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Infographie Lors d’un débat organisé le 4 décembre 2018, plusieurs professionnels du secteur de l’industrie se sont rencontrés afin d’aborder l’état actuel de l’innovation dans l’industrie et d’évoquer les pistes à suivre pour créer l’industrie du futur. A commencer par celle de l'intelligence artificielle.  

La France est-elle prête pour l'industrie du futur ?
La France est-elle prête pour l'industrie du futur ? © Ministère de l'Economie

Quel avenir pour l’industrie en France ? Face au déclin de l’industrie depuis 25 ans, durant lesquels près d’un million et demi emplois ont été perdus, la nécessité de se réinventer – notamment en adoptant les outils du numérique – est désormais certaine. Le 4 décembre 2018, plusieurs acteurs du domaine se sont réunis autour d’une table ronde pour débattre de ce bilan et des pistes à suivre pour la transition numérique de l’industrie.

 

Le bilan

"On communique souvent pour dire que tout va mal", a déclaré en ouverture Agnès Laurent-Moreau, responsable du pôle industrie à Bpifrance. Pourtant, selon elle et une étude menée par Le Lab de Bpifrance, le secteur ne se porte pas si mal. "Le niveau d’investissement dans la R&D sur l’immatériel en France est un des plus hauts d’Europe, quasiment au niveau de la Suède", a-t-elle relativisé.

 

Pour Manuel Davy, CEO et fondateur de Vekia, qui apporte des solutions d’optimisation de la chaîne d’approvisionnement par l’intelligence artificielle, "on a un tissu industriel technologique qui est en forme, mais on fait face à une résistance au changement". Ce qui explique peut-être que seuls 10% des entreprises françaises aient intégré des applications d’intelligence artificielle, alors que cette proportion est doublée aux États-Unis.

 

"L’innovation génère des anticorps", image Stéphane Canu, enseignant chercheur à l’INSA. "Il faut trouver le discours" pour entrainer les réfractaires sur la voie de l’innovation. Il rappelle aussi que trois-quarts de la R&D privée sont faits par les industriels. C’est aussi l’avis d’Agnès Laurent-Moreau, qui voit l’industrie du futur comme "un concept qu’il faut inventer et que chaque entreprise doit s’inventer".

 

La transition

Mais cette transition ne peut pas se faire d’un coup, selon Manuel Davy. "Il faut commencer petit dans l’application de nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle". Cette transition doit cependant se faire, impérativement. "Si l’industrie française ne s’adapte pas, elle ne pourra pas passer certains plafonds de verre dans sa productivité, perdra en compétitivité et perdra des emplois."

 

Les industriels semblent conscients de cette nécessité, selon l’étude du Lab Bpifrance menée auprès de plus de 2000 chefs de PME-ETI de l’industrie. Ils sont 70% à faire de la modernisation de leur outil de production un objectif important, voire prioritaire, et 63% d’entre eux ont initié une démarche de transformation de leur organisation. Plus d’un tiers de ces entreprises de l’industrie dit même avoir avancé dans sa transformation, et 32% ont recours à l’open innovation.

 

Mais pour s’adapter, l’industrie a besoin de personnels formés sur les technologies innovantes, comme l’intelligence artificielle, pièce maîtresse de la robotisation. Il faut pour cela contribuer à la désirabilité de l’industrie, pour attirer les talents dans ce secteur peu attractif, qui offre pourtant des taux de CDI et des salaires supérieurs à la moyenne. Un événement comme l’Usine Extraordinaire, qui s’est tenu en septembre au Grand Palais à Paris, est une occasion de faire voir à des jeunes ce que peut être l’industrie lorsqu’elle se couple à l’innovation.

 

Quelques chiffres

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale