Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Continuité des apprentissages : comment les écoles de commerce et d'ingénieurs s'organisent

Dans le cadre des mesures visant à limiter la diffusion du nouveau coronavirus SARS-CoV-2, certaines écoles de commerce et d’ingénieurs ont mis en place des dispositifs technologiques pour dispenser leurs cours à distance. Retour d’expérience avec le Pôle Léonard de Vinci, l’EM Lyon, Excelia Group et l’ESTP Paris.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Continuité des apprentissages : comment les écoles de commerce et d'ingénieurs s'organisent
Continuité des apprentissages : comment les écoles de commerce et d'ingénieurs s'organisent

Au sein du Pôle Léonard de Vinci, situé à la Défense, la quasi-totalité des cours prévus pour les 6 500 étudiants sont accessibles en ligne depuis le 16 mars, date de fermeture de l’établissement suite à la pandémie de Covid-19. Le Pôle compte en son sein une école de commerce, l'EMLV (Ecole de Management Léonard de Vinci), une école d'ingénieurs, l'ESILV (Ecole Supérieure d'Ingénieurs Léonard de Vinci) et une école du digital, l'IIM (Institut de l'Internet et du Multimédia).

Les équipements et les ressources nécessaires à ce type d'exercice, rodés notamment pendant les grèves de la fin 2019, ont permis aux écoles du Pôle Léonard de Vinci de basculer leur enseignement en présentiel vers du distanciel via notamment la solution de vidéoconférence Zoom et le logiciel de discussion de groupe Teams de Microsoft.

"Les écoles du pôle se dont dotées depuis 2018 d’une direction des pédagogies digitales qui a réalisé un travail important de déploiement des outils digitaux et du nouveau LMS auprès de l’ensemble des enseignants. La grève de fin d’année 2019 a été un test grandeur nature et a constitué un retour d’expérience non négligeable dans la crise actuelle. Nous avons ainsi pu maintenir plus de 80% des enseignements pour nos étudiants", déclare Sébastien Tran, directeur général adjoint du Pôle Léonard de Vinci et directeur de l’EMLV.

Une cellule de crise depuis mi-janvier à l’EM Lyon

Au sein de l’EM Lyon, la direction de l’école a créé une cellule de crise dès la mi-janvier afin de se préparer aux différents scénarios envisageables. "Nous avons tout d’abord réfléchi aux alternatives que nous pouvions proposer aux 500 étudiants qui devaient partir sur notre campus de Shanghai. Mais quand nous avons compris que ces étudiants ne partiraient nulle part et que le confinement se profilait, nous avons déclenché le passage des cours en ligne à 100% dès le 12 mars", note Bénédicte Bost, directrice de la communication interne et de la RSE à l’EM Lyon.

La solution Zoom est, elle aussi, utilisée. Elle vient en complément du Learning Management System (LMS) de l’école, Brightspace, et de la plate-forme Makers Board qui permet aux étudiants de retrouver toutes les ressources relatives à leurs cours. Ces deux outils étaient déjà en place depuis longtemps.

"Les cours, qu’on appelle des ‘zoom meeting’, sont désormais dispensés soit par un professeur seul, soit par un professeur accompagné d’un ou de plusieurs vacataires. Le passage à l’échelle s’est bien passé et les premiers retours des étudiants sont bons", complète Bénédicte Bost.

Pendant les cours, l’interactivité – certes un peu dégradée par rapport à des cours en présentiel – est possible via des fonctionnalités de "main levée" et de chat intégrées à Zoom. Des questionnaires en ligne et des sondages sont également utilisés pour permettre aux étudiants de réagir aux cours en temps réel, via l’application Wooclap, proposée par la start-up éponyme qui a été accompagnée au sein de l’incubateur de l’école.

A la Rochelle, le blended learning a permis de passer immédiatement au 100% online

Au sein d’Excelia Group, dont La Rochelle Business School fait partie, 1 200 heures de cours en distanciel ont été dispensées lors de la première semaine de confinement, du 16 au 20 mars. "Nous étions prêts depuis 15 jours. Tous nos cours sont maintenus. Ce sont les cours de nos professeurs et non des cours achetés sur Coursera. Nous avons mobilisé nos 270 professeurs et intervenants et nous sommes en mesure de dispenser 6 000 heures de cours jusqu’à fin avril", détaille Valérie Fernandes, doyenne du corps professoral d’Excelia Group.

Outre le LMS de l’école, Chamilo, ce dispositif repose intégralement sur Microsoft Teams. "Toutes les classes virtuelles ont lieu dans Teams. Nous n’avons pas voulu diversifier les outils. Nous voulions un outil facile d’accès et capable de monter en charge" ajoute Valérie Fernandes.

La bascule vers des cours 100% en ligne a été facilitée par l’existence de cours en blended learning depuis cinq ans pour la gestion, les langues et la culture générale. "Sur 24 heures de cours, nous proposions déjà quatre heures de cours dématérialisés. Nous avons formé tous nos professeurs et intervenants aux outils maison, tout le monde est opérationnel. Et depuis un an, nous demandons même à tous nos enseignants de remplir un cahier des charges quand ils veulent concevoir une séance e-learning. La bascule vers le 100% online ne s’est donc pas faite en claquant des doigts", complète Valérie Fernandes.

A l’ESTP Paris, le plan de continuité d’activité a été déployé

A l’ESTP Paris, école qui forme des ingénieurs du secteur de la construction, le plan de continuité d’activité intègre la mise en place d’un régime pédagogique adapté (RPA) permettant la poursuite des apprentissages et le maintien – même à distance – du lien entre l’école, les enseignants et les étudiants. Ce RPA repose sur un basculement de 100% des enseignements à distance et d’une adaptation des modalités d’évaluation. Cela doit permettre d’assurer le même niveau de qualité à distance qu’en présentiel, et ce au moins jusqu’en mai.

La poursuite du programme et des apprentissages a été adaptée de la manière suivante : déploiement des cours sur la plate-forme d’enseignement à distance de l’école "e-campus" et sur sa webTV ; transposition des activités de groupes via la visioconférence et les outils collaboratifs de la suite Office 365 et ouverture des accès à toute la communauté apprenante et enseignante de l’ESTP Paris.

Pour les activités et travaux pratiques s’inscrivant dans l’acquisition de compétences relevant de la démarche de l’ingénieur, les solutions définies sont soit le report en fin de semestre quand cela est faisable, soit leur transposition partielle via la mise à disposition de jeux de données permettant de produire une démarche d’analyse et de modélisation.

Concours, entretiens : comment procéder ?

La question des concours et des entretiens avec les futurs étudiants se pose également. Après l'annonce de l’annulation des épreuves écrites des concours Sésame (pour l'EMLV) et Avenir (pour l'ESILV), les sélections des candidats pour la rentrée de septembre 2020 se feront sur étude approfondie des dossiers disponibles sur Parcoursup. Les épreuves orales, pour intégrer les écoles en admission parallèle, devraient pouvoir être maintenues en distanciel pour les trois écoles du Pôle Léonard de Vinci ainsi que les entretiens d’admission en 1ère année de l’IIM.

A La Rochelle Business School et l’EM Lyon, concernant les concours, les écoles attendent les directives de leur ministère de tutelle, le Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. La Conférence des Grandes Ecoles est également mobilisée sur le sujet.

"Nous pratiquons depuis longtemps déjà, avec l’outil EasyRecrue, les entretiens en ligne pour certains programmes. Si nous devons généraliser cette approche, nous pouvons le faire, mais nous attendons les instructions ministérielles", complète conclut Bénédicte Bost, de l'EM Lyon.

Concernant les recrutements, une adaptation aux probables changements de calendrier est à l’œuvre au sein de l’ESTP Paris qui se basera sur les décisions du concours commun Central Supélec et de Parcoursup pour adapter son calendrier et ses modalités d’admission. L’école anticipe l’impact sur la date de rentrée d’un report prévisible des dates d’écrits et d’oraux. Pour les admissions sur titre ou postbac, si les entretiens sont maintenus, ils seront réalisés à distance.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media