Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cordiva, Diabeo, Epidemium, Healthcare data institute : 4 projets français e-santé à suivre

La transformation digitale n'épargne aucun pan de notre économie, pas même la santé. Gros plan sur 4 initiatives françaises qui feront rimer numérique et stéthoscope.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cordiva

Programme de télésurveillance

Domaine : insuffisance cardiaque

Lancé en 2013, ce programme de surveillance à domicile est cité en modèle pour la télémédecine. Mené par le spécialiste américain du diagnostic Alere avec plusieurs CHU, il compte 1 200 patients. Ils se pèsent sur une balance connectée et répondent à des questions, des algorithmes pouvant déclencher une alerte et l’appel d’une infirmière. Les résultats d’essais cliniques permettront d’envisager un remboursement.

 

Diabeo

Solution de télémédecine

Domaine : diabète

Développé par Sanofi avec la start-up Voluntis et un centre d’études sur le diabète (le CERITD), Diabeo comprend un lecteur de glycémie connectable à un smartphone, une interface web et un service de télésuivi. En cours d’essai clinique auprès de 700 diabétiques dans 17 régions, il assure la télétransmission automatique des résultats au médecin, tout en calculant en temps réel les doses d’insuline du patient.

 

Epidemium

Programme de recherche participatif

Domaine : cancer et épidémiologie

Roche et le laboratoire communautaire La Paillasse espèrent mieux comprendre le cancer grâce aux « open big data » et au lancement d’un « data challenge ». Durant six mois, des équipes pluridisciplinaires vont mener des projets en épidémiologie (l’étude sur le long terme des facteurs influents sur la santé d’une population) du cancer, partagés sur un wiki.

 

Healthcare Data Institute

Think tank

Domaine : big data

Comment tirer parti des big data dans la santé, et aller au-delà des bases de données de littérature médicale ? Une trentaine d’acteurs d’horizons divers se réunissent chaque mois pour débattre au sein d’un think tank, créé en novembre dernier par Orange Healthcare. Avec l’aide du groupe d’hospitalisation privé Vitalia, du cabinet d’avocats Desmarais, d’une entreprise informatique et de Sanofi.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media