Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Corsica Ferries immerge ses passagers dans la vie sauvage grâce à la réalité virtuelle

La compagnie maritime Corsica Ferries a annoncé mercredi 31 juillet 2019 s’allier à Wild Immersion pour proposer à ses voyageurs une plongée dans la vie sauvage grâce à la réalité virtuelle. Une opération visant à sensibiliser le public à la protection de la biodiversité.
mis à jour le 31 juillet 2019 à 13H50
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Corsica Ferries immerge ses passagers dans la vie sauvage grâce à la réalité virtuelle
Corsica Ferries immerge ses passagers dans la vie sauvage grâce à la réalité virtuelle © Sylvain Bachelot

En une fraction de seconde, le public pourra passer de la jungle asiatique aux plaines africaines. La compagnie maritime Corsica Ferries a annoncé mercredi 31 juillet lancer un nouveau service de réalité virtuelle sur le Pascal Lota – son plus gros navire, pouvant accueillir jusqu’à 2 200 passagers. Ce "tour du monde à la découverte de la faune et de la flore endémique des cinq continents" a été imaginé par Wild Immersion, une société qui entend remplacer les zoos par des "réserves virtuelles" et soutenue par l'activiste Jane Goodall.

 

DES TOURNAGES à 360°

A compter du jeudi 1er août 2019, les clients de Corsica Ferries pourront ainsi prendre place dans l’un des dix sièges équipés d’un casque Lenovo Mirage… au milieu d’un décor océanique. "Les voyageurs pourront se retrouver nez-à-nez avec des lions en Afrique, se surprendre à vouloir toucher le pelage des pandas en Asie… C’est une expérience pluridimensionnelle, qui fait la part belle aux sens en offrant une exploration unique de la planète", souligne la compagnie maritime par voie de communiqué. Pour profiter de l’expérience, il faudra piocher dans le budget vacances. La séance coûtera cinq euros. Une somme qui permettra, en partie, à Wild Immersion de financer des projets éducatifs et sensibilisation à la protection de la biodiversité.

 

 

Créée par Adrien Moisson, vétérinaire de formation et ancien publicitaire, Wild Immersion a tourné pendant 18 mois dans une quarantaine de pays. Grâce à des équipements à même de filmer à 360°, les réalisateurs ont pu obtenir un rendu permettant d'immerger les spectateurs dans l’habitat naturel des animaux. "Face à la sixième extinction de masse de la faune mondiale [60 % des espèces ont disparu ces 50 dernières années, N.D.L.R.], ces films reconnectent l’humain avec la nature en sensibilisant à la protection de la biodiversité", estime l’entreprise. Selon Corsica Ferries, ce nouveau partenariat "s’inscrit naturellement dans [son] engagement environnemental". Depuis 2017, quatre de ses navires sont ainsi équipés du système embarqué Repcet@. Un dispositif qui permet à ces derniers de ne pas entrer en collision avec les cétacés… et, donc, de contribuer à leur sauvegarde.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Annonciade Mattei
01/08/2019 10h42 - Annonciade Mattei

C'est une très bonne initiative mais je pense qu'il serait bon d'avoir des navires beaucoup beaucoup moins POLLUANTS toutes ces fumées c'est intolérable enfin espérons que quelque chose sera fait rapidement

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale