Cosmo Connected, l'inventeur du feu stop connecté pour motard, lève 1,5 million d'euros

Après un lancement à succès au CES et une campagne Kickstarter réussie, la start-up française Cosmo Connected a bouclé une levée de fonds d'un million et demi d'euros. Son feu stop connecté pour casque de motard est en passe d'être commercialisé, notamment dans des auto-écoles.

Partager
Cosmo Connected, l'inventeur du feu stop connecté pour motard, lève 1,5 million d'euros

Elle veut être le symbole de l'IoT post-gadget. La start-up française Cosmo Connected, qui a conçu un feu-stop connecté pour casque de motard, vient de lever 1,5 million d'euros. Une dizaine d'industriels, de distributeurs et business angels entrent à son capital, mais seuls quelques noms sont rendus publics : le groupe Mobivia (maison-mère des centres auto Norauto et Midas), le fonds français Pole Capital (spécialisé dans la mobilité) et les business angels comme Steve et Jean-Emile Rosenblum (Pixmania, The Kase).

Commercialisation en centres_auto et moto-écoles

L'annonce intervient à quelques jours de la commercialisation du boitier lumineux qui transforme n'importe quel casque de moto en "casque intelligent". Il sera prochainement livré aux pré-acheteurs à partir du 7 octobre 2017 (plus de 100 000 euros avaient été récoltés sur les plates-formes de financement participatif) et arrivera en magasins dans la foulée. Logiquement, l'objet connecté sera vendu dans les centres-auto du groupe Mobivia (tout nouvel actionnaire, via la structure Car Studio) mais aussi dans les 3 500 moto-écoles Code Rousseau. L'innovation intéresse aussi les acteurs de la livraison urbaine.

Les 10 salariés de Cosmo Connected (basés à Paris) travaillent à la commercialisation de l'objet dans d'autres pays européens, aux Etats-Unis et en Chine. La start-up planche également sur des déclinaisons du module, et veut conclure des partenariats avec d'autres entreprises (en Amérique du nord et en Chine) pour l'utilisation de sa technologie.


Rappelons que le patch "Cosmo" se fixe à l'arrière d'un casque : l'accéléromètre interne détecte toute décélération et provoque l'allumage du feu. L'objet peut aussi donner l'alerte en cas de détection d'un choc grâce à un giroscope intégré.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS