Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Coup d’envoi de la scission de HP en France

Les salariés du groupe informatique américain HP en France sont déjà affectés à l’une ou l’autre des deux futures sociétés. La scission devient effective en septembre 2015.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Coup d’envoi de la scission de HP en France
Gérald Karsenti, PDG de HP France et futur PDG de Hewlett-Packard Entreprise France

C’est le premier acte concret de la scission de HP en France. Les 4700 salariés des deux entités du groupe informatique américain dans l’Hexagone, HPF et HPCCF, doivent recevoir ce 10 juillet 2015 leur lettre d’affectation à l’une ou l’autre des deux futures sociétés : Hewlett-Packard Entreprise France en charge des équipements d’infrastructure, logiciels et services pour entreprises, ou HP France en charge des équipements personnels et solutions d’impression.

 

Un poids inégal pour les 2 entités

 

On connait déjà le poids des deux futures entités. Hewlett-Packard Entreprise France compte environ 3500 personnes et HP France 1200 personnes. Ce n'est pas une surprise. Selon les pays, le rapport en termes d'effectif sont dans un rapport de 80 à 85% en faveur de la branche entreprise. Mais en chiffre d'affaires, les deux entités sont équivalente avec un revenu d'environ 53 milliards de dollars au niveau mondial.

 

Conformément au choix décidé au niveau global, Gérarld Karsenti, le PDG actuel du groupe en France, prendra la tête de l’entité Hewlett-Packard Entreprise France, tandis que Pascale Dumas, l’actuelle vice-présidente et directrice générale de l’activité équipements personnels et solutions d’impression, deviendra PDG de HP France.

 

La scission sera effective le 1 er septembre 2015. Au niveau mondial, elle sera achevée en Bourse le 1er novembre 2015.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

CFTC HP
11/07/2015 11h46 - CFTC HP

Une grande surprise ? Nous vous proposons de revoir la rédaction de cet article. En effet, le chiffre d'affaires (et le profit) des 2 futures entités sont équivalents et cela ne change pas que ce soit en France ou dans le monde. Mais le nombre de salariés n'a rien d'équivalent. Selon les pays, 70 à 80% des salariés travaillent sur le segment Enterprise, il n'y a vraiment aucune surprise dans ces données qui sont connues !

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale