Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Covid-19 : Alibaba annonce la livraison de kits de dépistage en France

La Fondation Alibaba et la Fondation Jack Ma, créées par le fondateur du géant chinois de l'e-commerce, annoncent ce 26 mars la livraison d’un lot de kits de dépistage du coronavirus SARS-CoV-2 en France. Son acheminement a été facilité par le centre logistique belge de l'entreprise.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Covid-19 : Alibaba annonce la livraison de kits de dépistage en France
Covid-19 : Alibaba annonce la livraison de kits de dépistage en France © Reuters

Après deux premières livraisons de masques et autres fournitures médicales en France les 13 et 18 mars derniers, la Fondation Alibaba et la Fondation Jack Ma annoncent ce 26 mars dans un communiqué la livraison de kits de dépistage du coronavirus SARS-CoV-2, à l'origine de la maladie Covid-19. Transportée par avion-cargo depuis Hangzhou en Chine, la marchandise est arrivée aujourd’hui à l’aéroport de Liège "à destination des hôpitaux français", expliquent les organisations philanthropiques, "afin d’affronter l’urgence sanitaire actuelle". Le nombre de kits n’est pas précisé.

Liège n’est pas un site choisi au hasard. Alibaba a choisi en 2018 la ville belge pour y établir une plate-forme logistique européenne, dont l'entrée en fonction est prévue pour début 2021. "Le Hub eWTP [pour Eletronic World Trade Plateform] de Belgique a contribué à rendre efficace ce transport international de marchandises, et Cainiao Network, la branche logistique d'Alibaba, a pu augmenter le nombre de vols affrétés par semaine jusqu’à cinq malgré cette période de crise", précise le communiqué. Cette information laisse supposer que ce centre, conçu pour être le coeur de la logistique d'Alibaba sur le Vieux Continent, est déjà opérationnel.

Des masques et des kits de dépistage importés en pleine polémique en France

Les Fondations Alibaba et Jack Ma ont déjà livré des fournitures médicales à de nombreux territoires touchés par l'épidémie. Elles ont également annoncé financer la recherche et le développement de traitement du virus SARS-CoV-2 en Chine, et le versement de dons à l'Institut Peter Doherty pour les infections et l'immunité en Australie et à l'université de Columbia aux Etats-Unis. "D'autres donations devraient être annoncées dans les jours et les semaines qui viennent", annonce le communiqué. Les deux organisations ont par ailleurs publié et distribué un manuel qui partage les principales leçons et expériences du personnel de santé de la Faculté de médecine de l'Université du Zhejiang (FAHZU), en première ligne contre Covid-19 en Chine.

S’il apparaît ces derniers temps que les géants de la tech – en particulier chinois et nord-américains – sont plutôt loquaces quant il s'agit de rendre publique la mobilisation de leurs troupes face à la pandémie de coronavirus, Alibaba tient néanmoins à préciser que "l’arrivée de ce lot de matériel médical a été rendue possible par une étroite collaboration avec le Gouvernement français et plus particulièrement avec le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé". Pas sûr en revanche que ces différents dons fassent oublier les polémiques actuelles sur le manque de stock de matériel médical constaté dans les structures hospitalières françaises.

Le gouvernement français est par ailleurs empêtré dans des contradictions liées à un changement de doctrine en matière de tests, qui étaient jusque-là réservés aux personnes vulnérables, contrairement aux recommandations de l’OMS qui demande aux États de pratiquer des dépistages massifs au sein des populations.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media