Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Covid-19 : Après Carrefour, Casino s'associe à Uber Eats pour la livraison de courses

Les enseignes Géant Casino et Casino Supermarchés s'associent à Uber Eats pour la livraison de courses à domicile. Ce dernier propose sur son application la livraison de deux paniers différents (fruits et légumes ou indispensables) dans 17 villes françaises.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Covid-19 : Après Carrefour, Casino s'associe à Uber Eats pour la livraison de courses
Covid-19 : Après Carrefour, Casino s'associe à Uber Eats pour la livraison de courses © Unsplash/Robert Anasch

Uber Eats a annoncé mercredi 8 avril 2020 s'associer à Casino et ses enseignes Géant Casino et Casino Supermarchés pour la livraison de courses à domicile. L'annonce survient quelques jours après celle du partenariat entre le géant du VTC et Carrefour

 

En expérimentation depuis le 27 mars à Montpellier, ce service est disponible dans 17 autres villes françaises depuis le 3 avril. Aix-en-Provence, Angers, Avignon, Bordeaux, Brest, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Marseille, Montpellier, Nîmes, Pau, Pessac, Poitiers, Saint-Etienne, Toulouse et enfin le 13ème arrondissement de Paris. Les partenaires ne précisent pas si ce partenariat a vocation à être pérennisé après le confinement. 

 

Commande passée sur Uber Eats

La commande peut être passée directement sur l'application Uber Eats. Deux paniers différents sont proposés : l'un baptisé "Multivitamines", comprend uniquement des fruits et légumes, provenant de producteurs français ; l'autre, "Les indispensables", contient du riz, des pâtes, des conserves, du chocolat et d'autres aliments. Les partenaires promettent dans un communiqué "une livraison garantie entre trente minutes et une heure tout en garantissant le respect de la livraison sans contact".

 

Les commerçants à la recherche de livreurs

Les commerçants sont à la recherche de solutions pour faire face à un nombre croissant de commandes en cette période de confinement dû à la pandémie de Covid-19. A l'inverse, le secteur de la livraison de repas à domicile aurait chuté de 49%  selon le baromètre e-commerce publié par FoxIntelligence, laissant bon nombre de livreurs sans activité.

 

Uber n'est pas le seul à pivoter du côté de la livraison de courses à domicile. Bolt s'est aussi lancé dans ce secteur avec son nouveau service Business Delivery qui met en relation entreprises et coursiers pour permettre aux commerçants de vendre leurs produits en livraison à domicile. Deliveroo s'est quant à lui allié avec certaines enseignes du Groupe Casino.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media