Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Covid-19 : comme Netflix et YouTube, Amazon réduit les débits sur son service Prime Video

Vu ailleurs Pour soulager les réseaux télécoms, Amazon a décidé de réduire les débits sur son service Prime Video. Quelques heures plus tôt, YouTube a pris la même décision et a annoncé la réduction de la qualité d'image par défaut de ses vidéos dans les pays de l'UE pendant 30 jours. Netflix en avait fait de même un jour plus tôt. L'objectif est de limiter la pression sur l'infrastructure d'Internet alors que le confinement exigé par la pandémie de Covid-19 provoque une augmentation du trafic.
mis à jour le 20 mars 2020 à 16H46
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Covid-19 : comme Netflix et YouTube, Amazon réduit les débits sur son service Prime Video
Covid-19 : comme Netflix et YouTube, Amazon réduit les débits sur son service Prime Video © Unsplash/Glenn Carstens-Peters

Mise à jour (20/03/2020) : Amazon a annoncé réduire les débits sur son service de vidéo à la demande Prime Video en Europe. Interrogé par Techcrunch, le géant de l'e-commerce a affirmé que "la qualité de l'expérience" ne sera pas détériorée pour autant. 

 

Article original : YouTube va réduire la définition de ses vidéos dans les pays de l'Union européenne pendant 30 jours, révèle Reuters le 20 mars 2020. Ce changement sera déployé progressivement. L'objectif est de soulager le réseau alors que le confinement exigé par la pandémie de Covid-19 provoque une augmentation du trafic sur Internet.

En SD par défaut
Cette décision est intervenue après que le commissaire européen chargé du marché intérieur, Thierry Breton, se soit entretenu avec Sundar Pichai, le CEO d'Alphabet (maison-mère de Google). Il a expliqué que, jusqu'à présent, il n'avait vu que quelques pics d'utilisation, mais a tout de même décidé d'agir immédiatement pour éviter une saturation du réseau. "Nous nous engageons à basculer temporairement tout le trafic de l'UE en définition standard par défaut", a-t-il affirmé. Cela signifie que les vidéos seront lues en 480p, sauf si l'internaute choisi manuellement une qualité d'image supérieure. 

Netflix a pris une décision similaire. Le 19 mars 2020, la plate-forme de vidéo à la demande a annoncé limiter pour 30 jours le débit de son service pour les pays de l'UE. Une mesure qui permettra d'après les estimations de l'entreprise de réduire la bande passante qu'elle consomme de 25%, tout en conservant une qualité d'image correcte pour les clients.

Ces décisions font écho à l'appel de Thierry Breton qui rappelait sur son compte Twitter qu'"en période de confinement face au Covid-19, le télétravail et le streaming sont très utiles, mais les infrastructures peuvent être mises à rude épreuve". Cédric O, secrétaire d'Etat chargé du numérique, a également demandé aux principaux fournisseurs de contenu de limiter "la consommation de leur services" pour assurer "un réseau qui fonctionne partout et tout le temps, fixe et mobile".

Sauvegarder la neutralité du net
Ces mesures de précaution éviteront également de devoir sacrifier la neutralité du net, principe auquel la Commission européenne est très attachée. Dans un communiqué, elle a demandé aux opérateurs télécoms de ne pas discriminer certains flux d'information malgré la hausse du trafic.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media