Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Covid-19: Des hackers chinois volent des données liées à la recherche vaccinale espagnole

Vu ailleurs Une campagne de cyberattaques cible des laboratoires espagnols travaillant sur un vaccin contre le Covid-19. Des données médicales ont été dérobées, révèlent les renseignements espagnols. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Covid-19: Des hackers chinois volent des données liées à la recherche vaccinale espagnole
Covid-19: Des hackers chinois volent des données liées à la recherche vaccinale espagnole © National Cancer Institute/Unsplash

Des pirates chinois ont réussi à dérober des données appartenant à des laboratoires espagnols spécialisés dans la recherche vaccinale contre le Covid-19, rapporte le quotidien espagnol El País le 18 septembre.

Une campagne particulièrement "virulente"
Paz Estéban, la directrice du Centre national de renseignement espagnol, a indiqué que cette campagne était particulièrement "virulente" et ciblait "des secteurs sensibles tels que la santé et la fabrication de médicaments". Une dizaine de projets de vaccins sont en cours en Espagne, mais aucun n'a encore été testé sur l'Homme.

La Chine nie ces accusations. "La recherche et le développement de la Chine sur les vaccins contre Covid-19 est en avance sur les autres pays. Nous n'avons pas besoin de voler ce que font les autres pour avoir accès à un vaccin", a déclaré Wang Wenbin, le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères.

L'UE accuse la Chine de cibler ses hôpitaux
Ces attaques informatiques ne touchent pas que l'Espagne, a également révélé Paz Estéban, mais sans préciser les autres États pris pour cibles. Une tendance en constante augmentation depuis le début du confinement, poursuit-elle. L'Union européenne a dressé le même constat en juin dernier. Lors d'un sommet UE-Chine, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a accusé la Chine d'être à l'origine d'une série de cyberattaques ciblant des hôpitaux européens. De telles attaques "ne peuvent être tolérées", avertissait-elle.

Ces accusations vont au-delà des frontières du Vieux Continent. En mai 2020, le Federal Bureau of Investigation (FBI) et le Cybersecurity and Infrastructure Security Agency (CISA) ont mis en garde les chercheurs américains travaillant sur le Covid-19 de tentatives de piratage issues de Chine. Les deux agences américaines demandaient aux laboratoires de redoubler de vigilance.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media