Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Covid-19 : L'hôpital Foch utilise l'intelligence artificielle pour détecter les lésions pulmonaires

L'hôpital Foch s'est équipé d'un logiciel d'imagerie médicale basé sur l'IA pour détecter les lésions pulmonaires provoquées par le Covid-19. L'outil, développé par l'Allemand Siemens Healthineers, a pu être testé avec succès sur 150 patients.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Covid-19 : L'hôpital Foch utilise l'intelligence artificielle pour détecter les lésions pulmonaires
Covid-19 : L'hôpital Foch utilise l'intelligence artificielle pour détecter les lésions pulmonaires © Siemens Healthineers

L'hôpital Foch (Suresnes) utilise un logiciel d'imagerie médicale basé sur l'intelligence artificielle (IA) pour détecter et quantifier les lésions pulmonaires provoquées par le Covid-19. Présenté le 5 mai 2020, "CT Pneumonia Analysis" vise à faciliter le travail des radiologues grandement sollicités pendant la crise sanitaire actuelle.

Ce logiciel été testé auprès de 150 patients de l'établissement hospitalier et a démontré que les anomalies pulmonaires étaient en corrélation avec les symptômes graves du virus.


En collaboration avec Siemens Healthineers
Cet outil est le fruit d'une collaboration entre l'hôpital Foch et Siemens Healthineers. Pour développer cet algorithme, l'entreprise allemande a également travaillé avec le groupe de santé américain Northwell Health, l'hôpital universitaire de Bâle en Suisse et l'hôpital général de Vancouver au Canada. "CT Pneumonia Analysis" ne sert pour l'instant que pour la recherche médicale. Siemens Healthineers veut être clair sur cette question : "sa disponibilité future en tant que produit ne peut être garantie".

Le logiciel segmente automatiquement le poumon et les lobes pulmonaires. L’étendue des zones malades, est automatiquement calculée et représentée par le pourcentage d’opacité et par un score de gravité. Les régions les plus atteintes apparaissant comme les plus denses, et dont on sait qu’elles sont des marqueurs de sévérité de la maladie, sont également segmentées et quantifiées en quelques minutes.
 


Suivre l'évolution de la maladie
Le dispositif est également très utile pour suivre l'évolution de la maladie dans le temps. "Quantifier la progression ou l’amélioration sous traitement, et ce de façon fiable et reproductible, est une aide précieuse pour les cliniciens et reste le moyen le plus objectif pour apprécier la réponse thérapeutique. En effet, une évaluation semi quantitative et subjective, même effectuée par des radiologues expérimentés, souffre de variabilité pouvant pénaliser la qualité des suivis longitudinaux", a expliqué le Pr Philippe Grenier.
 

Les scanners thoraciques sont une source très importante d'information pour la lutte contre le Covid-19 car dans certains cas le SARS-CoV-2 s'attaque aux poumons des personnes infectées. La Société française  de radiologie (SFR) a décidé de créer une base de données pour répertorier tous ces clichés. L'objectif est de booster la création d'algorithmes de détection, très largement utilisés en Chine depuis le début de la pandémie.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media