Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Covid-19 : Le gouvernement lance des chatbots sur Facebook et WhatsApp

Selon une annonce de Facebook, le gouvernement lance des chatbots sur le réseau social, ainsi que sur sa messagerie instantanée WhatsApp. Cette fonctionnalité, déjà disponible dans plusieurs autres pays, permettra de diffuser plus largement les recommandations sanitaires liées au Covid-19.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Covid-19 : Le gouvernement lance des chatbots sur Facebook et WhatsApp
Covid-19 : Le gouvernement lance des chatbots sur Facebook et WhatsApp © Sam Azgor – Flickr – C.C

Facebook en première ligne pour communiquer au sujet du Covid-19. Selon la multinationale américaine, le gouvernement français lance ce 6 avril deux chatbots – l'un sur sur Facebook et WhatsApp – tout deux sélectionnés pour héberger des agents conversationnels (chatbots), en français. Ces derniers visent à "fournir au plus grand nombre les dernières informations officielles ainsi que des recommandations sanitaires, dans le but de limiter le risque d’engorgement des standards téléphoniques des services de santé français", explique le réseau social dans un communiqué.

 

L’OUTIL A FAIT SES PREUVES AILLEURS

Mesures de précaution, symptômes connus, conseils d’organisation ou bien chiffres actualisés au sujet de la situation sanitaire… Concrètement, dans le but de répondre aux questions fréquemment posées par les utilisateurs, les chatbots puisent dans les informations recensées par les pouvoirs publics.

Pour accéder au chatbot gouvernemental via WhatsApp, les utilisateurs doivent enregistrer le numéro suivant : +33 7 55 53 12 12. Pour joindre celui proposé par Messenger, il faut directement engager la conversation avec la page Facebook officielle du gouvernement. L’entreprise assure que "la navigation est très simple entre les différentes options du service" grâce à un menu. Elle souligne également avoir facilité "le partage de ces messages avec [les] proches".

 

 

100 millions de messages en une semaine
Cette fonctionnalité, développée en lien avec les entreprises Infobip et Clustaar, a déjà permis aux gouvernements britannique, indien, singapourien, argentin, israélien, pakistanais et sud-africain d’adresser quelque "100 millions de messages" la semaine du 23 mars 2020. Ce lancement intervient quelques jours après celui de l’agent conversationnel de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) par l’intermédiaire de ces deux plates-formes, ainsi que Snapchat.

Facebook précise que cet outil se positionne en complément de ceux qu’il a précédemment déployer dans le cadre de la crise sanitaire. Le célèbre réseau social, appelé comme d'autres réseaux sociaux et moteurs de recherche à faire preuve de vigilance par le gouvernement, a mis en place un centre d’information au sujet de la maladie à coronavirus sur son application principale. Ce dernier embarque la fonctionnalité Community Help, qui favorise l’entraide entre citoyens – livraison de course aux personnes âgées, par exemple – et qui met en lumière les collectes de fonds en faveur de la recherche.

En parallèle, pour aider les populations confinées à se divertir, le géant américain a lancé les initiatives #EnsembleALaMaison et #EnsembleSolidaires, pour permettre à des artistes de produire du contenu inédit en direct et mobiliser un maximum d’individus. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media